Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris
Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40, après un passage dans le rouge consécutif à la publication d'indicateurs américains confirmant un ralentissement, a clôturé dans le vert mais peu changé (+0,05% à 3.017,01 points). Au cours du mois de mai, l'indice a perdu 6,09%.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES (+0,4%) ont enregistré la seule hausse sectorielle en Europe, portées par l'offre de 1,7 milliard de livres (2,1 milliards d'euros) du canadien CGI Group sur la SSII anglo-néerlandaise Logica (+64,38%).

CAPGEMINI a gagné 1,09% à 27,25 euros et hors CAC, ATOS a pris 2,55% à 44,225 euros.

* TECHNICOLOR, plus forte hausse du SBF 120, a bondi de 13,52% à 1,73 euro, soit au-dessus de l'offre de JP Morgan (1,60 euro) au lendemain de l'appel du conseil d'administration du fournisseur de services au cinéma et à la télévision à apporter les titres à l'offre.

* Les BANQUES ont repris quelques couleurs après leur récente chute consécutive aux craintes entourant les banques espagnoles et la Grèce.

* BNP PARIBAS, qui avait chuté de 5% mercredi, a signé la plus forte hausse du CAC 40 (+3,09% à 25,725 euros), SOCIETE GENERALE a gagné 0,91% à 16,06 euros et CREDIT AGRICOLE a reculé de 0,17% à 2,892 euros.

* VALLOUREC (-3,84% à 30,20 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, les déclarations de son président Philippe Crouzet n'ayant pas suffi à convaincre des investisseurs méfiants depuis que le fabricant de tubes d'acier sans soudure a révisé en baisse ses prévisions de ventes en 2012.

* ALCATEL-LUCENT a perdu 3,23% à 1,258 euro. Le groupe étudie avec prudence les opportunités offertes par la Birmanie et par d'autres pays du sud-est de l'Asie, une région appelée à jouer un rôle croissant dans son développement, a déclaré Rajeev Singh-Molares, le président de ses activités Asie-Pacifique.

* SAFRAN a progressé de 2,3% à 27,775 euros. Les actionnaires ont rejeté jeudi deux résolutions accordant une indemnité de départ et une retraite chapeau à Jean-Paul Herteman, PDG de l'équipementier d'aéronautique et de défense.

* AIR-FRANCE-KLM, qui réunissait ses actionnaires en assemblée générale cet après-midi, a perdu 3,28% à 3,395 euros. La résolution ratifiant la prime de non-concurrence versée à l'ancien directeur général a été rejetée mais le bénéficiaire a néanmoins juridiquement le droit de la conserver.

* BIOMERIEUX a perdu 2,55% à 61,43 euros, le titre ayant franchi à la baisse sa moyenne mobile à 50 jours (61,5776 euros).

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant