Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,27% à 3.376,66 points dans un marché tiraillé entre de nouveaux signes de résistance de l'économie américaine et le retour des craintes que la crise grecque ne soit pas réglée aussi vite que prévu.

* PSA PEUGEOT CITROËN (+5,77% à 15,485 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40. Le groupe a annoncé la finalisation de la cession du loueur de véhicules Citer et de sa filiale espagnole Atesa, par Enterprise Holdings. L'opération avait été annoncée le 21 novembre. RENAULT a gagné 1,96% à 34,845 euros.

* PLASTIC OMNIUM a bondi de 5,39% à 21,49 euros. L'équipementier automobile a remporté, via sa filiale Inergy Automotive Systems, un contrat pour fournir à partir de 2015 à Audi VOWG_p.DE des systèmes de réduction des émissions d'oxydes d'azote pour des moteurs diesel (SCR).

* BOUYGUES, dont la filiale Bouygues Telecom subit la concurrence agressive de Free, a gagné 4,35% à 25,17 euros, effaçant la perte de 3,37% enregistrée depuis le 19 juillet.

* Les valeurs bancaires sont restées fermes. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a gagné 4,82% à 22,61 euros, BNP PARIBAS 0,75% à 34,1 euros, CRÉDIT AGRICOLE 0,43% à 5,081 euros.

* ARCELORMITTAL a pris 1,18% à 16,315 euros, porté, avec le secteur des minières (+2,65%, plus forte hausse sectorielle en Europe), par le projet de fusion entre Glencore International (+6,94%) et Xstrata (+9,92%).

* ALTRAN (+3,13% à 3,92 euros) a confirmé une forte progression de sa marge opérationnelle courante pour 2011 après une croissance de 7,2% de son chiffre d'affaires sur l'exercice, et s'est dit "raisonnablement confiant" pour 2012 malgré les incertitudes économiques.

* A rebours de tendance, UNIBAIL-RODAMCO (-2,92% à 146,40 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. Le groupe, qui a dit anticiper une croissance du résultat net récurrent par action d'environ 4% cette année, a fait état d'un actif net réévalué (ANR) ERPA triple net inférieur aux attentes.

* IPSEN (-5,65% À 21,70 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120) après avoir averti que de fortes dépréciations d'actifs grèveraient ses comptes annuels, mais a confirmé son objectif de résultat d'exploitation pour l'exercice 2011 et assuré que ses objectifs à l'horizon 2020 n'étaient pas remis en cause.

* GAMELOFT (-4,78% à 4,98 euros) a publié un chiffre d'affaires record pour le quatrième trimestre, mais la baisse de 9% des ventes en Europe en fin d'année dernière a déçu le marché.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant