Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a terminé en nette hausse, soutenue comme les autres places européennes par le secteur de l'énergie ainsi que par la perspective de voir la Fed patienter encore avant d'entamer le relèvement de ses taux après les derniers chiffres de l'emploi.

Le CAC 40 a fini sur un gain de 1,52% à 5.151,19 points, après avoir touché 5.166,77 points en séance, au plus haut depuis janvier 2008 :

* Le SECTEUR DE L'ENERGIE (+4,18%) a signé la meilleure performance des indices sectoriels européens, dopé par le rebond des cours du pétrole intervenu la veille en réaction aux interrogations sur les conséquences de l'accord-cadre conclu la semaine dernière sur le programme nucléaire iranien.

TOTAL a gagné 3,82% à 47,595 euros et TECHNIP 4,36% à 59,13 euros. CGG (+10,69% à 6,11 euros), MAUREL & PROM (+7,41% à 7,42 euros) et VALLOUREC (+6,39% à 24,21 euros) ont enregistré les plus fortes hausses de l'indice SBF 120. Les valeurs liées au pétrole n'ont pas été les seules à gagner du terrain, toutes celles liées à l'énergie ont progressé comme GDF SUEZ (+4,84% à 19,40 euros, plus forte hausse du CAC 40).

* GDF SUEZ a également profité de son statut de VALEUR de RENDEMENT. Ces titres ont été recherchés face à la perspective de voir la Fed attendre davantage qu'anticipé avant de remonter ses taux.

GDF SUEZ, qui affiche un rendement du dividende de 5,4%, a donc avancé de 4,84% à 19,40 euros, SANOFI a pris 2,19% à 95,78 euros avec un rendement de 3,04%, VEOLIA ENVIRONNEMENT 1,93% à 17,96 euros (rendement de 3,97%), ou encore ORANGE 1,62% à 15,33 euros (rendement de 3,98%).

* Le SECTEUR européen des RESSOURCES de BASE a grimpé de 3,41% dans le sillage des cours du cuivre (+1,5% vers 18h00). ARCELORMITTAL a fini en hausse de 3,97% à 9,009 euros.

* En revanche, le SECTEUR AUTOMOBILE européen (inchangé) a sous-performé le reste du marché, plusieurs valeurs automobiles continuant de subir des prises de profit après la performance du secteur au premier trimestre (+32%).

MICHELIN a cédé 0,34% à 92,92 euros et VALEO 0,29% à 138,60 euros. Hors CAC, PLASTIC OMNIUM a perdu 1,65% à 25 euros et FAURECIA 0,97% à 41,025 euros.

* AIRBUS GROUP a lâché 0,59% à 60,40 euros, plus forte baisse du CAC 40. Boeing a engrangé davantage de commandes d'avions qu'Airbus au premier trimestre en données nettes, avec 110 appareils pour l'américain et 101 pour l'européen.

* AIR FRANCE-KLM a reculé de 2,7% à 8,183 euros, plus forte baisse du SBF 120. JPMorgan a abaissé sa recommandation sur le titre de "surpondérer" à "sous-pondérer", le broker soulignant les difficultés du secteur européen des compagnies aériennes comme la stagnation des marges ou encore la concurrence en provenance du Moyen-Orient.

* EURONEXT (-1,6% à 38,50 euros) a fait une pause après son bond de 46% depuis le début de l'année reposant sur une augmentation de ses volumes d'activité et son plan d'économies.

* VICAT s'est replié de 1,19% à 66,55 euros, la valeur se repose sur un support technique vers 66 euros après avoir testé une résistance autour de 68-69 euros la semaine dernière et correspondant à un plus haut depuis novembre 2007.

* CARMAT a progressé de 3,88% à 69,60 euros. Huit mois après son opération, l'homme de 69 ans qui a subi l'implantation d'un coeur artificiel Carmat a "repris le vélo" et "souhaite se remettre au judo", a indiqué le professeur Alain Carpentier, concepteur de cette technologie.

(Alexandre Boksenbaum avec Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant