Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris
Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a fini en hausse de 0,37% à 3.130,17 points, les investisseurs voulant croire à un déblocage de la situation politique en Grèce, tandis que la prise de contrôle par Madrid de Bankia, quatrième banque d'Espagne, rassure le marché sur le secteur.

* Les VALEURS BANCAIRES européennes ont enregistré un gain de 2,62%, plus forte hausse sectorielle en Europe, soutenue par la tentative de l'Espagne de stabiliser son secteur financier.

CRÉDIT AGRICOLE a pris 4,55% à 3,496 euros, SOCIETE GENERALE 4,51% à 17,505 euros et BNP PARIBAS 2,36% à 29,045 euros. De son côté, l'assureur AXA a pris 5,64% à 9,914 euros.

En revanche, NATIXIS a abandonné 2,14% à 2,101 euros après avoir annoncé mercredi un résultat net divisé par deux au premier trimestre, pénalisé par des coûts exceptionnels liés notamment à la réévaluation de sa propre dette et au règlement de son litige avec l'assureur américain MBIA.

* PSA PEUGEOT CITROËN (+8,12% à 8,803 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40 sur des rachats de positions vendeuses à découvert déclenchés après que le titre a touché mercredi un plus bas depuis 1986.

Dans son sillage, RENAULT a pris 4,17% à 31,605 euros alors que l'indice sectoriel Stoxx a perdu 0,73%.

* De nombreuses CYCLIQUES ont profité du recul, pourtant léger, du nombre d'inscriptions au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis, les investisseurs saluant cette évolution après l'annonce vendredi dernier d'un nombre de créations d'emploi nettement inférieur aux attentes pour le mois d'avril.

ALCATEL-LUCENT a pris 4% à 1,222 euro, VEOLIA ENVIRONNEMENT, qui avait perdu 2,7% la veille, a gagné 2,8% à 10,475 euros, et ALSTOM 1,83% à 24,995 euros.

ARCELORMITTAL a gagné 2,38% à 12,70 euros. Le groupe a dit anticiper un bénéfice en hausse au deuxième trimestre, les résultats du premier étant ressortis meilleurs qu'attendu.

* A rebours de tendance, MICHELIN (-2,28% à 52,80 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. La valeur a franchi à la baisse sa moyenne mobile à 50 jours (à 54,4327 euros) au lendemain d'un gain de 1,9%, pour venir se reposer sur une zone de support technique.

* Les groupes de LUXE ont pâti des résultats de l'italien Tod's (-1,94%), dont la rentabilité est ressortie inférieure aux attentes au premier trimestre et a rencontré des difficultés sur son marché domestique. L'ORÉAL a perdu 1,74% à 89,62 euros, LVMH 1,73% à 122,40 euros et PPR 1,1% à 120,95 euros.

* Les DÉFENSIVES ont également souffert, illustrant le regain d'optimisme relatif des investisseurs, DANONE reculant de 0,83% à 51,66 euros, PERNOD RICARD de 0,56% à 78,41 euros et AIR LIQUIDE de 0,2% à 96,81 euros.

* JCDECAUX a chuté de 7,34% à 19,44 euros, plus forte baisse du SBF 120, après avoir annoncé tabler sur un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre dans un contexte de conjoncture dégradée en Europe et de baisse de cadence de sa locomotive chinoise. Plusieurs brokers ont abaissé leur objectif de cours et/ou leur recommandation.

* ARKEMA (-5,13% à 61,95 euros) a dit miser sur les pays émergents et le développement durable pour affronter un contexte économique incertain, ajoutant qu'il continuait d'augmenter ses prix pour compenser la hausse du coût des matières premières.

* TECHNICOLOR (+9,77% à 1,64 euro) a franchi à la hausse une résistance technique importante à 1,59 euro, après avoir buté dessus durant plusieurs séances.

* CGG VERITAS (+4,14% à 20,245 euros) a publié une perte nette limitée à 3,0 millions de dollars au premier trimestre 2012 et a confirmé ses objectifs annuels grâce aux performances de sa filiale Sercel et à l'amélioration attendue au deuxième semestre de ses résultats dans les services.

* EIFFAGE (+2,89% à 28,50 euros) a confirmé son objectif annuel de chiffre d'affaires au vu d'un premier trimestre marqué par une hausse des prises de commandes et de l'activité, notamment dans la construction et l'énergie.

* ALTEN (+2,29% à 22,15 euros) a relevé son objectif de croissance organique de son chiffre d'affaires à environ 7% pour 2012 - contre au moins 5% auparavant - après une hausse de 12,3% de ses ventes à périmètre et taux de change constant au premier trimestre, portées notamment par l'aéronautique et l'automobile.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant