Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, qui a terminé en net repli une nouvelle séance volatile et encore marquée par les aléas de la crise grecque, les espoirs d'un accord de dernière minute ayant été douchés par les propos rapportés d'Angela Merkel.

L'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,63% à 4.790,20 points, portant à 4,35% son recul sur le mois de juin et à 4,84% son repli au deuxième trimestre.

* Les valeurs du secteur du LUXE ont été plombées par une note sectorielle de Bank of America Merrill Lynch dans laquelle le broker a réduit ses prévisions de résultats et indique ne pas anticiper de redressement de la profitabilité.

LVMH, plus forte baisse du CAC 40, a perdu 3,94% à 157,15 euros, HERMÈS INTERNATIONAL, parmi les plus fortes baisses du SBF 120, a abandonné 4,94% à 334,60 euros et CHRISTIAN DIOR a reculé de 4,81% à 175,10 euros.

* Les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES ont reculé, pénalisées par les anticipations des analystes qui ne voient pas le baril de Brent remonter au-dessus des 70 dollars et les inquiétudes sur l'excès d'offre et la faiblesse de la demande de métaux.

ARCELORMITTAL a cédé 3,17% à 8,733 euros et TOTAL 2,4% à 43,57 euros. Hors CAC, CGG a perdu 3,82% à 5,015 euros et APERAM 3,05% à 36,07 euros.

* PERNOD RICARD a fini en repli de 2,17% à 103,60 euros, le groupe de spiritueux tablant sur un ralentissement de la croissance à 2% dans la région EMEA en 2014-2015

Dans son sillage, RÉMY COINTREAU a baissé de 2,91% à 64,65 euros.

* En revanche, AXA (+0,13% à 22,63 euros) a signé la seule hausse du CAC 40, la valeur résistant à la baisse du marché comme d'autres valeurs financières sur fond d'espoirs de la part de certains investisseurs d'un accord de dernière minute sur la Grèce. En outre, un stratégiste juge sous-valorisé le titre au regard des résultats attendus.

* Très volatiles, les biotechs ont terminé en hausse, ADOCIA s'adjugeant 4,98% à 67,19 euros, plus forte hausse du SBF 120, GENFIT 2,32% à 34,84 euros et INNATE PHARMA 1,23% à 13,14 euros.

* EUROFINS SCIENTIFIC a gagné 2,75% à 273,10 euros, porté par une note de Jefferies dans laquelle le broker, qui a relevé son objectif de cours de 285 euros à 320 euros avec une recommandation maintenue à "acheter", souligne la stratégie d'acquisition du spécialiste de la bioanalyse.

* LAGARDÈRE a pris 1,12% à 26,16 euros, porté par une note de Citigroup qui a relevé son conseil sur le titre de "neutre" à "acheter", le broker estimant que le couple rendement-risque du groupe de médias reste très bon et saluant la croissance des résultats.

* SAFT, plus forte baisse du SBF 120, a chuté de 7,41% à 35 euros dans des volumes fournis, HSBC ayant abaissé d'"acheter" à "conserver" son conseil sur le spécialiste des batteries de haute technologie après la forte progression du titre cette année.

* CNP ASSURANCES a clôturé en baisse de 3,32% à 14,98 euros, Exane BNP Paribas soulignant l'impact sur la valeur de la faiblesse des taux d'intérêt, des effets de la mise en oeuvre des règles prudentielles de la directive Solvabilité 2 et de possibles évolutions structurelles.

* TRANSGÈNE (-14,56% à 3,99 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice CAC Mid & Small après avoir touché un plus bas de douze ans à 3,93 euros, au lendemain de l'annonce par la biotech de la réorganisation de ses activités.

(Raphaël Bloch et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant