Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,55% à 4.301,97 points, l'accord préliminaire à Genève sur le nucléaire iranien ayant conforté l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués :

Les valeurs de L'AUTOMOBILE et du TRANSPORT AÉRIEN ont profité à plein de l'accord de Genève.

* PSA PEUGEOT CITROËN a gagné 5,08% à 10,75 euros et enregistré la meilleure performance du SBF 120. Le titre a été aussi soutenu par la perspective de la nomination de Carlos Tavares au directoire de PSA en vue de son accession à la tête du groupe en 2014, une information qui a été officialisée après la clôture du marché.

* RENAULT a gagné 1,4% à 65,33 euros. Les deux constructeurs automobiles français étaient les mieux placés du secteur en Iran avant l'embargo commercial.

* L'équipementier PLASTIC OMNIUM a pris 2,794% à 22,445 euros et FAURECIA, détenu à 57% par PSA, s'est adjugé 1,71% à 24,35 euros. Selon un analyste, Faurecia, qui tenait aujourd'hui une journée investisseurs, a convaincu sur ses perspectives.

* AIR FRANCE-KLM a gagné 1,88% à 7,644 euros. L'indice du transport aérien et des loisirs a fini en tête des hausses sectorielles en Europe (+1,59%).

* D'autres valeurs CYCLIQUES et les FINANCIÈRES ont également profité du sentiment positif généré par l'accord de Genève.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a progressé de 2,28% à 41,49 euros et AXA a pris 0,71% à 19,145 euros.

SOLVAY (+2,55% à 112,8 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40. GEMALTO a pris 1,85% à 81,57 euros, STMICOELECTRONICS 1,53% à 5,889 euros.

* A l'inverse, des valeurs présentant un profil défensif ont terminé en baisse, de même que les valeurs liées à L'ÉNERGIE, les cours du brut baissant nettement après l'accord sur le nucléaire iranien.

ESSILOR a enregistré la plus forte baisse du CAC 40 avec un repli de 0,92% à 76,84 euros. ACCOR a perdu 0,71% à 33,655 euros.

TECHNIP a cédé 0,34% à 73,69 euros et TOTAL 0,22% à 44,78 euros. L'indice européen de l'énergie (-0,48%) a enregistré la plus forte baisse sectorielle en Europe.

* NEOPOST a progressé de 4,72% à 58,98 euros après avoir franchi une résistance à 56,85 euros.

* GAMELOFT (-3,87% à 7,46 euros) a enregistré le plus fort repli du SBF 120. Le titre a poursuivi son mouvement baissier amorcé la semaine dernière sur des craintes de révision en baisse du consensus après une note de Natixis.

* MEDICA a cédé 2,87% à 20,64 euros sur des prises de bénéfice après un gain de près de 5% consécutif à l'annonce de son rachat par Korian la semaine dernière. Selon un analyste, ce projet de fusion ne constitue pas un potentiel de hausse à court terme.

Constance de Cambiaire, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant