Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, qui a fini la séance en hausse, la baisse de l'euro, le secteur des télécoms et la hausse des prix des métaux ayant compensé les inquiétudes sur la croissance mondiale et plus particulièrement l'économie chinoise.

L'indice CAC 40 a progressé de 0,34% à 4.537,63 points.

* ARCELORMITTAL (+6,1% à 3,948 euros) a fini en tête du CAC 40 en profitant de la progression des cours des métaux (+0,62% pour le cuivre vers 17h45).

* Le SECTEUR DES TÉLÉCOMS a été animé par la confirmation des discussions entre ORANGE (+0,72% à 15,31 euros) et BOUYGUES (+0,39% à 37,30 euros) en vue d'un rapprochement entre l'opérateur historique et Bouygues Telecom.

NUMERICABLE-SFR a bondi de 12,23% à 37,20 euros, plus forte hausse du SBF 120, et ILIAD a grimpé de 2,74% à 227,05 euros.

* AIRBUS GROUP s'est octroyé 2,02% à 62,09 euros alors que l'euro s'est rapproché de 1,07 dollar (1,0738 dollar vers 17h45, contre plus de 1,09 dollar en séance lundi).

* De nombreux groupes IMMOBILIERS ont gagné du terrain face à la perspective d'un maintien des taux d'intérêt à un niveau faible, voire quasi nul en Europe.

UNIBAIL-RODAMCO a avancé de 1,2% à 232,45 euros, KLÉPIERRE de 1,19% à 40,48 euros et, hors CAC, ICADE a pris 2,21% à 62,86 euros.

* A l'inverse, TECHNIP (-4,64% à 43,29 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. Bernstein a abaissé son conseil sur la valeur de "surperformance" à "performance en ligne", renonçant miser sur des titres de qualité face à la chute des prix du pétrole.

TOTAL s'est replié de 0,91% à 40,155 euros.

* Plusieurs VALEURS CYCLIQUES et/ou EXPOSÉES aux MARCHÉS ÉMERGENTS ont continué de souffrir des interrogations à l'égard de la croissance mondiale et de la Chine.

LAFARGEHOLCIM a cédé 0,35% à 44,73 euros, KERING 0,59% à 150,90 euros et ACCORHOTELS de 0,92% à 38,60 euros. Hors CAC, HERMÈS INTERNATIONAL a baissé de 2,27% à 304,10 euros.

* TECHNICOLOR a reculé de 6,15% à 7,06 euros, plus forte baisse du SBF 120. JPMorgan a ramené son conseil de "surpondérer" à "neutre", jugeant désormais limité le potentiel de hausse du titre sur les six à douze prochains mois.

* EURAZEO a abandonné 5,62% à 57,61 euros, la valeur ayant enfoncé sa moyenne mobile à 200 jours, à 60,898 euros, ainsi qu'un support technique important à 58,50 euros après avoir comblé un gap ouvert le 16 décembre.

* UBISOFT a perdu 2,54% à 25,905 euros. Citant des sites spécialisés, Kepler Cheuvreux écrit dans une note que l'éditeur de jeux vidéo pourrait ne pas sortir, en 2016, de nouvel épisode de sa franchise Assassin's Creed. Joint par Reuters, Ubisoft n'a fait aucun commentaire.

* DASSAULT AVIATION (-4,53% à 1.075,30 euros) a été pénalisé par la baisse des livraisons de Falcon. Le groupe a livré 55 avions d'affaires Falcon en 2015 contre 66 en 2014, alors qu'il tablait sur 65 livraisons l'an dernier.

* NEXANS s'est octroyé 3,85% à 33,60 euros. Goldman Sachs, qui a ajouté le titre à sa liste de valeurs favorites, considère que 2016 sera l'année de la rentabilité pour le fabricant de câbles électriques.

* AIR FRANCE-KLM a encore pris 3,31% à 7,49 euros au lendemain d'une hausse de 3,28% à la faveur d'une note de Bank of America Merrill Lynch dans laquelle le courtier a relevé son conseil à l'achat, soulignant la dynamique de résultats et de rendement du free cash flow espérés.

* TRIGANO (+10,34% à 61,81 euros) a touché un plus haut historique à 61,96 euros après l'annonce par le spécialiste des véhicules et équipements de loisirs d'un chiffre d'affaires en nette hausse au premier trimestre de son exercice 2015-2016.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant