Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a terminé en hausse de 0,11% à 3.476,18 points, dans un volume limité, de 2,5 milliards d'euros, à l'issue d'une semaine de consolidation. Sur la semaine, l'indice a perdu 3,3%:

* Les valeurs BANCAIRES ont accentué leurs gains en fin de séance. CREDIT AGRICOLE a repris 3,01% à 4,990 euros, SOCIETE GENERALE 2,07% à 23,935 euros et BNP PARIBAS 1,09% à 37,455 euros. Sur la semaine, elles ont perdu, respectivement, 3,46%, 5,1% et 3,96%. Hors CAC 40, DEXIA a repris 7,41% à 0,29 euro.

* Sanctionnées jeudi, les valeurs AUTOMOBILES se sont reprises, PSA ayant gagné 2,3% à 12,890 euros et RENAULT 2,45% à 40,300 euros.

PSA a annoncé qu'il étudiait avec General Motors la possibilité d'étendre leur alliance à de nouveaux modèles et de nouvelles technologies, en particulier dans les grandes berlines et les boîtes de vitesses à double embrayage.

* PUBLICIS (-2,69% à 41,165 euros) a accusé la plus net recul du CAC à la suite de ventes à découvert ayant porté sur 3,35 millions d'actions, soit environ 2% du capital, destinées à couvrir des Oranes (obligations remboursables en actions) Publicis, cédées par le japonais Dentsu à un tiers, a indiqué une porte-parole de la société.

* TOTAL a perdu 0,78% à 40,740 euros contre la tendance et pesé sur l'indice, vue son importante pondération.

* STMICROELECTRONICS a pris 1,82% à 6,366 euros. CA Cheuvreux est passé à l'achat sur la valeur.

* UNIBAIL-RODAMCO recule de 1,5% à 151,00 euros, victime, avec l'ensemble des foncières, de prises de profits.

* SANOFI a cédé 0,69% à 57,760 euros. Le laboratoire a été débouté en appel par la Justice américaine dans une affaire de violation de brevet qui l'oppose à Genentech, filiale de Roche, et à Biogen Idec, concernant deux anticancéreux, le Rituxan et l'Avastin. Sanofi reprochait à ces produits d'enfreindre ses brevets. Une porte-parole de Sanofi a déclaré que le groupe évaluait les options possibles.

* CGG VERITAS (+4,68% à 22,700 euros) est arrivé en tête des hausses de l'indice SBF 120, JPMorgan ayant relevé sa recommandation sur le titre de sous-pondérer à neutre avec un objectif de cours porté de 21,7 à 25,40 euros.

* BOLLORÉ a gagné 3,11% à 158,900 euros au lendemain de l'annonce d'une hausse de 19% de son résultat opérationnel 2011, au-dessus des attentes. La croissance de la division transport et logistique et l'amélioration des résultats d'autres activités a plus que compensé la hausse des investissements dans les batteries et les véhicules électriques.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Cyril Altmeyer

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant