Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le , mis à jour à 19:09
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 2,09% à 5.117,30 points, soutenue par les propos de responsables de la Banque centrale européenne qui ont indiqué que la BCE pourrait augmenter temporairement son programme de rachats d'obligations avant la baisse estivale de la liquidité, voire le renforcer pour doper l'inflation en cas de nécessité.

* L'AUTOMOBILE (+3,57%) a signé la plus forte progression sectorielle en Europe, dopée par la fermeté de la BCE et l'annonce d'immatriculations de voitures neuves en Europe qui ont signé en volumes leur meilleur mois d'avril depuis 2009.

Plus forte hausse du CAC 40, RENAULT a bondi de 5,12% à 96,51 euros. PSA a pris 2,73% à 18,08 euros. Du côté des équipementiers, PLASTIC OMNIUM (+6,16% à 26,645 euros) a signé la deuxième plus forte hausse du SBF 120, tandis que FAURECIA a progressé de 4,0% à 44,17 euros et VALEO 3,60% à 155,5 euros.

* L'IMMOBILIER (+3,2%), deuxième plus forte hausse sectorielle en Europe, a profité de la détente des marchés obligataires, où le rendement de l'emprunt d'Etat allemand à 10 ans est retombé à 0,602%, et de la baisse de l'euro de près de deux centimes contre le dollar après les propos de responsables de la BCE.

KLÉPIERRE a pris 4,06% à 43,41 euros et UNIBAIL-RODAMCO 3,77% à 247,9 euros.

* La consommation discrétionnaire (+2,44%) et l'assurance (+2,34%) ont également été bien orientées, la première par la baisse de l'euro et la seconde par la remontée des taux longs.

AXA a rebondi de 3,66% à 23,66 euros et a franchi en séance sa moyenne mobile à 20 jours (23,307 euros).

* EIFFAGE (+4,07% à 53,95 euros) et VINCI (+3,07% à 55,04 euros) ont été soutenus par une note de JPMorgan sur les sociétés concessionnaires d'autoroutes, le broker étant optimiste en particulier pour les deux groupes français sur lesquels il est passé de "neutre" à "surpondérer".

* En revanche, les MATÉRIAUX DE BASE (-0,85%) ont accusé la seule baisse sectorielle en Europe, pénalisés par la rechute des cours des métaux, tandis que les PÉTROLIÈRES (+0,55%) ont sous-performé avec la baisse des cours du brut.

Seules baisses du CAC 40, TECHNIP a lâché 2,06% à 60,95 euros et ARCELORMITTAL 0,44% à 10,08 euros. CGG (-4,31% à 6,465 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, MAUREL & PROM a lâché 3,24% à 7,467 euros, ERAMET 2,44% à 74,65 euros et VALLOUREC 1,93% à 22,645 euros.

* LATÉCOÈRE (+7,67% à 9,69 euros) a signé l'une des plus fortes progressions de l'indice CAC Mid & Small, l'équipementier aéronautique ayant vu ses ventes progresser au premier trimestre.

* AB SCIENCE (+5,51% à 15,51 euros) a annoncé la présentation de résultats de trois études portant sur sa molécule vedette, le masitinib, lors de la conférence annuelle des professionnels américains de l'oncologie qui débute fin mai.

* CELYAD (ex-Cardio3 BioSciences) a gagné 12,0% à 64,79 euros, son plus haut historique, le spécialiste des thérapies cellulaires envisageant un projet d'introduction en Bourse sur le Nasdaq.

* GENFIT reste volatile et a rebondi de 8,4% à 40,025 euros, plus forte hausse du SBF 120, faisant plus que regagner les 7,5% perdus au cours des 10 séances précédentes.

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant