Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a enregistré une deuxième séance consécutive de hausse pour finir sur un gain de 1,31% à 4.379,62 points, dans l'attente jeudi prochain d'une annonce par la BCE d'un programme de rachats d'actifs (QE). Les Bourses européennes, Zurich excepté, ont également été soutenues par la poursuite de la dégringolade de l'euro déclenchée jeudi par la suppression du cours plancher du franc suisse contre l'euro.

Sur la semaine, le CAC 40 a gagné 4,8%, sa plus forte progression hebdomadaire depuis avril 2013 :

* Les PÉTROLIÈRES (+3,24%) et les PRODUITS DE BASE (-2,92%), dopés par le rebond des cours du pétrole et des métaux, ont mené le mouvement en Europe.

TOTAL a gagné 3,22% à 43,3 euros et contribué pour plus de 14 points à la hausse de 56 points de l'indice CAC 40. TECHNIP a pris 2,11% à 48,405 euros, MAUREL & PROM 1,93% à 7,125 euros, CGG 2,74% à 4,842 euros.

* Sensible aux évolutions des taux d'intérêt, l'IMMOBILIER (+2,23%) a enregistré la troisième plus forte hausse sectorielle en Europe, alors que la baisse sensible des prix enregistrée en décembre aux Etats-Unis a renforcé les espoirs de voir la Fed prendre vraiment son temps avant de décider d'un premier tour de vis monétaire.

UNIBAIL RODAMCO (+4,62% à 240,95 euros) a signé la plus forte hausse de l'indice SBF 120. MERCIALYS a pris 2,8% à 19,675 euros et ICADE 2,32% à 72,69 euros.

* CARREFOUR a grimpé de 3,93% à 27,38 euros, deuxième plus forte hausse du SBF 120. Le groupe de distribution a fait mieux qu'attendu au quatrième trimestre, accélérant la cadence grâce à une forte progression de ses ventes au Brésil et à de solides performances en France.

* En revanche, CASINO a chuté de 5,29% à 74,46 euros et signé la deuxième plus forte baisse du SBF 120 après avoir abaissé sa prévision d'Ebit 2014 en raison d'une rentabilité moindre qu'attendu en fin d'année.

* PERNOD RICARD a gagné 2,25% à 102,05 euros et RÉMY COINTREAU 2,28% à 60,97 euros. UBS est passé à l'achat sur Rémy et a relevé son objectif de cours sur Pernod de 100 à 107 euros.

* ALCATEL-LUCENT (-2,08% à 2,776 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, poursuivant une correction engagée fin décembre au plus haut d'un rally de 70% commencé à la mi-octobre. Le titre a accéléré à la baisse cette semaine après avoir enfoncé ses moyennes mobiles à 20 jours lundi, puis à 50 jours jeudi.

* SEB (-5,58% à 59,26 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, accélérant une correction commencée après un récent plus haut touché mardi. Depuis, le titre du fabricant de petit électroménager a perdu 6,74%.

* AIR FRANCE-KLM a perdu 3,13% à 7,438 euros. Lors d'un briefing avec la presse néerlandaise, le groupe a dit prévoir à nouveau pour 2015 de "fortes pressions" sur son chiffre d'affaires du fait de la concurrence des compagnies low cost et du Golfe. Credit Suisse a abaissé sa recommandation sur le titre à "sous-performance".

* ZODIAC AEROSPACE a perdu 2,98% à 29,5 euros. Selon un analyste, le titre est trop cher et son rendement faible (1,05%).

* VIRBAC a gagné 3,73% à 194,5 euros après avoir fait état d'une hausse de 5% de son chiffre d'affaires en 2014 à la faveur d'une accélération de ses ventes au second semestre et de la baisse de l'euro au quatrième trimestre.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant