Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris qui a mis fin à deux séances consécutives de baisse, le marché ayant été soutenu par les nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Banque du Japon même si la prudence reste de mise en raison des craintes entourant les réticences de l'Espagne à demander formellement l'aide du Mécanisme européen de stabilité.

A la clôture, le CAC 40 a progressé de 0,54% à 3.531,82 points.

* Les VALEURS AUTOMOBILES ont repris des couleurs, après avoir fortement baissé la veille et malgré l'annonce d'un nouveau repli de 8,5% des commandes de véhicules légers en France en août, selon la publication mensuelle spécialisée La Lettre VN Auto K7.

Plus forte hausse du CAC 40, RENAULT a rebondi de 2,25% à 39,945 euros. PEUGEOT a pris 1,25% à 6,865 euros. L'agence de notation Fitch a annoncé, après la clôture, avoir abaissé la note du constructeur à BB- avec une perspective négative.

* CARREFOUR (+1,81% à 17,40 euros) - Le japonais Aeon discute avec le distributeur français d'une reprise de ses actifs en Malaisie, a-t-on appris mercredi auprès d'une source proche du dossier.

* VIVENDI a grimpé de 1,64% à 15,50 euros. Le groupe américain DirecTV envisage une offre d'achat sur GVT, filiale de Vivendi VIV.PA, rejoignant la liste des candidats intéressés par l'opérateur fixe brésilien.

* Dans un contexte de marché prudent, les titres les plus défensifs se sont encore distingués. AIR LIQUIDE a gagné 1,94% à 99,49 euros, SANOFI 1,77% à 68 euros et DANONE 1,14% à 49,75 euros.

* TOTAL, poids lourd du CAC, a soutenu la cote avec un gain de 1,15% à 41,47 euros.

* Lanterne rouge du CAC 40, ARCELORMITTAL (-2,43% à 12,45 euros) a été pénalisé par son caractère cyclique, tout comme STMICROELECTRONICS (-1,86% à 4,75 euros) et TECHNIP (-1,27% à 87,86 euros).

* SCHNEIDER a lâché 2,23% à 48,785 euros. Goldman Sachs a réitéré son conseil de neutralité et abaissé son objectif de cours de 60,30 à 57,40 euros. Le broker estime que le fabricant de matériel électrique est confronté à la dégradation de ses marchés en Chine et en France ainsi qu'à celle du secteur de la technologie de l'information.

* Les valeurs FINANCIÈRES, qui s'affichaient parmi les plus forts replis du CAC à la mi-journée en raison du dossier espagnol, sont parvenues à limiter leurs pertes en fin de séance.

CRÉDIT AGRICOLE a cédé 0,12% à 5,791 euros, BNP PARIBAS 0,03% à 39,525 euros, et SOCIÉTÉ GÉNERALE a fini inchangé à 24,10 euros.

* EADS a cédé 0,41% à 25,635 euros. Les discussions avec les gouvernements concernant le projet de fusion entre le groupe européen et BAE Systems se déroulent bien mais il reste encore du travail à faire pour convaincre les actionnaires et les investisseurs, déclare Tom Enders, président exécutif d'EADS, dans une lettre envoyée mercredi aux salariés.

* Plus forte baisse du SBF 120 (+0,51%), M6 (-3,34% à 11,435 euros) a été pénalisé par un abaissement de recommandation de Kepler.

De son côté, TF1 (-2,91% à 7,547 euros) a été dégradé par UBS et Kepler. Les deux brokers soulignent la dégradation du marché publicitaire et l'impact que cela va avoir sur les deux chaînes de télévision privées. Kepler souligne également l'impact que va avoir l'arrivée de Canal+ sur le créneau de la télévision gratuite.

* PAGES JAUNES (-3,23% à 1,62 euro) a rechuté sur des prises de bénéfice après un gain de près de 10% au cours des trois dernières séances consécutives de hausse. L'éditeur d'annuaires a annoncé lundi être parvenu à un accord avec les porteurs de ses obligations échéance 2018 qui devrait lui faciliter la négociation d'un rééchelonnement de sa dette d'échéance 2013.

* ZODIAC AEROSPACE a abandonné 2,74% à 79,75 euros, les analystes craignant un ralentissement de l'activité de l'équipementier aéronautique au cours des trimestres à venir malgré un chiffre d'affaires 2011-2012 supérieur aux attentes.

* En tête du SBF 120, CLUBMED, qui a perdu 8,3% entre le 11 et le 18 septembre, s'est redressé de 2,92% à 13,59 euros, plusieurs brokers ayant relevé leurs objectifs de cours sur la valeur depuis le début de semaine.

* EURO DISNEY a chuté de 6,88% à 6,36 euros, signant un des plus forts replis du CAC Mid&Small +0,04%). L'exploitant du parc DisneyLand a annoncé mardi un accord de refinancement avec Walt Disney et a balayé les rumeurs de rachat par sa maison-mère qui avait nourri la spéculation récente sur le titre.

* RECYCLEX (ex Metaleurop SA) - La cotation du titre reprendra jeudi à l'ouverture, a annoncé la société dans un communiqué. La Cour d'appel de Douai a rejeté en appel la demande des liquidateurs judiciaires de Metaleurop Nord sur un comblement de passif par Recyclex à hauteur de 50 millions d'euros.

Raoul Sachs et Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant