Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le , mis à jour à 18:25
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a fini en net repli, pénalisée par des publications d'entreprises jugées décevantes, la remontée de l'euro et l'annonce aux Etats-Unis d'un ralentissement plus marqué qu'attendu de la croissance économique au premier trimestre.

L'indice CAC 40, dont aucune valeur n'a fini en hausse, a clôturé en recul de 2,59% à 5.039,39 points.

* NORBERT DENTRESSANGLE a été la valeur du jour sur le marché parisien avec un bond de 36,33% à 216,90 euros, plus forte hausse du CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 96,2 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext: l'américain XPO Logistics va racheter le groupe pour 3,24 milliards d'euros.

* ARCELORMITTAL (-4,31% à 9,574 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, imité par APERAM (-6,51% à 34,085 euros) sur le SBF 120. Les deux valeurs ont été plombées par le finlandais OUTOKUMPU, numéro un européen de l'acier inoxydable, qui a chuté de 11,71%, après la publication d'objectifs jugés décevants.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été pénalisées par le contexte de marché décevant ainsi que par la remontée de l'euro, repassé au-dessus de 1,11 dollar (1,1164 dollar vers 18h), contre moins de 1,08 dollar la semaine dernière, qui a également pesé sur les valeurs les plus sensibles aux changes.

ALCATEL-LUCENT a perdu 4,28% à 3,488 euros, PSA 4,13% à 16,37 euros, SAFRAN 4,12% à 65,23 euros, PERNOD RICARD 3,79% à 110,40 euros et AIRBUS GROUP 3,69% à 60,58 euros.

* En revanche, IPSEN (+4,97% à 50,30 euros) a fini en tête des rares hausses du SBF 120 après avoir annoncé une croissance organique de ses ventes de 11,7% au premier trimestre, sous l'impulsion de sa médecine de spécialité qui a bénéficié du lancement de Somatuline dans les tumeurs neuro-endocrines aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d'Europe.

* SOPRA STERIA a fini sur un gain de 3,27% à 78,69 euros. Des analystes, comme chez Berenberg, jugent solide la performance de la SSII au premier trimestre.

* NEXITY s'est octroyé 2,44% à 38,60 euros au lendemain de l'annonce par le promoteur immobilier d'une activité trimestrielle meilleure que prévu.

* HERMÈS (+1,1% à 339,65 euros) a vu sa croissance progresser de 8% à changes constants au premier trimestre, bénéficiant notamment de la poursuite du dynamisme des ventes au Japon.

* SEQUANA a avancé de 20% à 4,80 euros. Le groupe s'attend à bénéficier de l'impact positif au second semestre du plan de restructuration opérationnelle d'Arjowiggins, de la réduction des coûts fixes et du renforcement de la position concurrentielle d'Antalis, et a fait état d'une amélioration de sa marge d'EBE de gestion à 4,4% (+0,4 point) au premier trimestre.

* STENTYS a gagné 7,63% à 6,21 euros, le spécialiste de la conception de stents ayant annoncé la veille avoir reçu plus tôt que prévu un avis de conformité européen pour l'un de ses produits.

* GAMELOFT a pris 3,52% à 4,71 euros après l'annonce par l'éditeur de jeux vidéo d'un chiffre d'affaires record de 65,6 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 17%.

* CEGEDIM (+2,31% à 33,25 euros) a relevé sa perspective de croissance annuelle de chiffre d'affaires après avoir enregistré une progression de ses revenus au premier trimestre à la faveur de son pôle Technologies et de son activité de location financière médicale.

* LATÉCOÈRE est suspendue à la Bourse de Paris à la demande de la société dans l'attente d'un accord sur la restructuration de sa dette.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant