Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,79% à 4.286,93 points, soutenu par plusieurs résultats d'entreprises jugés encourageants à la veille de la réunion mensuelle de la Banque centrale européenne (BCE).

* ALSTOM (+5,81% à 28,665 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40, après avoir annoncé son intention de vendre une participation minoritaire dans son pôle Transport et de supprimer dans un premier temps 1.300 postes afin d'accélérer ses économies.

* De nombreuses VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont été recherchées dans un climat d'attentisme persistant avant la réunion jeudi du conseil des gouverneurs de la BCE.

GDF SUEZ, qui s'est appuyé sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 18,28 euros, a gagné 2,65% à 18,81 euros. SANOFI s'est adjugé 1,89% à 79,39 euros, DANONE 0,69% à 53,79 euros ou encore L'ORÉAL 0,61% à 124,40 euros.

* PUBLICIS a grimpé de 0,91% à 64,51 euros, des analystes soulignant la relative sous-performance de la valeur pour laquelle ils espèrent une amélioration sensible du rendement grâce aux effets de la fusion avec Omnicom.

* A rebours de tendance, CAPGEMINI a reculé de 2,16% à 46,185 euros, plus forte baisse du CAC 40. Société générale a abaissé son conseil sur la valeur d'"acheter" à "conserver" dans l'attente de prochains catalyseurs suite à une "solide" progression depuis le début de l'année (+41%).

* EULER HERMES (-7,58% à 91,40 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120 dans des volumes ayant représenté 4,9 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois au lendemain de l'annonce d'une activité trimestrielle jugée décevante.

* BOURBON (-3,86% à 20,175 euros) a annoncé une hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, grâce à la croissance de la demande qui a permis des renouvellements de contrats à des tarifs en hausse, mais a été pénalisé par le renforcement de l'euro face au dollar.

Société générale a souligné dans une note une activité, une nouvelle fois, inférieure aux attentes.

* AB SCIENCE a bondi de 12,07% à 20,15 euros, plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes ayant représenté 20 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, la valeur, désormais surachetée, ayant accéléré sa hausse dans l'après-midi après avoir franchi une résistance technique autour de 19 euros.

La biotech était déjà repassée mardi en séance au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours, alors à 18 euros, après le passage en phase 3 d'une étude sur une de ses molécules phare.

* VILMORIN a pris 5,23% à 90,20 euros dans des volumes ayant représenté 6,6 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel prometteur et l'annonce de l'acquisition d'Eureka Seed, une société californienne de production de semences de tournesol.

* BOLLORÉ s'est adjugé 4,94% à 428 euros avant la publication de son chiffre d'affaires du troisième trimestre. La valeur a également franchi une résistance technique située entre 415 et 420 euros.

* ALCATEL-LUCENT (+3,93% à 3,118 euros) a profité du regain de confiance du marché à son égard, les investisseurs saluant le redressement de l'équipementier télécoms et sa volonté de se désendetter. et

La valeur a également bénéficié de la progression du secteur européen des VALEURS TECHNOLOGIQUES (+1,17%), qui a signé la plus forte hausse sectorielle en Europe grâce à Ericsson (+2,77%), le suédois anticipant une croissance régulière du marché des matériels et services des télécommunications dans les années à venir.

* AREVA (+4,19% à 18,65 euros) et le plus grand électricien sud-coréen, KEPCO, ont signé un accord de coopération dans le secteur des énergies renouvelables.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Constance de Cambiaire, édité par Pascale Denis

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant