Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris
Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,39% à 3.114,22 points, plombé par la publication de nombreuses statistiques macroéconomiques jugées décevantes alors que la Fed a laissé les investisseurs sur leur faim en matière de politique monétaire.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été les premières victimes en Bourse du ralentissement de l'économie chinoise, de la baisse des ventes de logements anciens aux Etats-Unis et d'un indice des conditions d'activité manufacturière de la Réserve fédérale de Philadelphie très inférieur aux attentes.

PSA (-4,03% à 7,882 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 devant ARCELORMITTAL (-2,97% à 12,085 euros) et MICHELIN (-2,9% à 48,46 euros). L'indice Stoxx des minières (-3,04%) et celui de l'automobile (-1,9%) ont signé les deux plus fortes baisses sectorielles en Europe.

* Les BANCAIRES ont terminé la séance en baisse alors que le ministre de l'Economie espagnol Luis de Guindos a déclaré que Madrid soumettrait d'ici quelques jours une demande d'aide formelle pour ses banques. CRÉDIT AGRICOLE a perdu 1,79% à 3,339 euros, BNP PARIBAS 1,38% à 29,21 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,31% à 17,74 euros. L'indice Stoxx du secteur bancaire a cédé 0,56%.

* LAFARGE (+1,24% à 33,935 euros, plus forte hausse du CAC 40) a profité d'un relèvement de recommandation de HSBC sur la valeur, l'intermédiaire passant de neutre à surpondérer sur le titre.

* EADS a avancé de 1,18% à 26,90 euros, la monnaie unique tombant à nouveau sous 1,26 dollar à 1,2580 dollar, contre 1,2703 la veille en clôture.

* GDF SUEZ a gagné 1,07% à 17,48 euros, le rapporteur public du Conseil d'Etat ayant préconisé l'annulation de l'arrêté du 29 septembre 2011 qui gelait les tarifs réglementés de vente de gaz naturel fourni à partir des réseaux publics de distribution de GDF.

En revanche, EDF a perdu 2,1% à 16,78 euros.

* Les VALEURS DÉFENSIVES ont été une nouvelle fois recherchées dans ce contexte d'incertitudes économiques. SANOFI a progressé de 0,92% à 57,90 euros et ESSILOR de 0,57% à 74,07 euros.

* AIR FRANCE-KLM (+5,49% à 3,629 euros) a terminé en tête des hausses du SBF 120, le groupe ayant dit prévoir une baisse des effectifs de la compagnie Air France de 5.122 personnes d'ici fin 2013, sur un total de 49.300 salariés sous contrat français.

* NEOPOST a fini en hausse de 3,99% à 40,25 euros après avoir finalisé l'émission d'une dette senior non garantie, pour un montant de 175 millions de dollars (138 millions d'euros), constituant la première étape du refinancement des emprunts arrivant à maturité en 2012 et 2013.

* TECHNICOLOR a perdu 4,82% à 2,073 euros. Les actionnaires du fournisseur de services pour le cinéma et la télévision se sont prononcés en faveur de la montée au capital du fonds Vector Capital au terme d'une assemblée générale marquée par une résolution surprise de JPMorgan, une suspension de séance d'une heure et des échanges houleux.

* VIVALIS (+2,69% à 5,34 euros) a annoncé la signature d'un accord de licence commerciale non exclusive avec le laboratoire péruvien Farvet Farmacológicos Veterinarios, portant sur des vaccins vétérinaires produits sur sa lignée cellulaire dérivée de cellules souches embryonnaires de canards (EB66).

* NICOX a bondi de 11,94% à 3,0 euros après l'annonce d'un accord de licence avec Rapid Pathogen Screening donnant à la biotech française l'accès à des tests diagnostiques ophtalmiques innovants de la société américaine.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant