Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a profité de la perspective de voir la Fed et la BCE prendre des mesures de soutien à l'économie tandis que le coût de refinancement à 10 ans de l'Italie est repassé sous les 6% lors d'une adjudication ayant suscité une demande solide.(voir et )

L'indice CAC 40 a progressé de 1,24% à 3.320,71 points.

* LES VALEURS BANCAIRES ont été les principales bénéficiaires en Bourse des espoirs d'un marché ayant développé une addiction très forte à la liquidité. CRÉDIT AGRICOLE a gagné 7,03% à 3,578 euros, plus forte hausse du CAC 40, alors que le secteur en Grèce, où CASA est très exposé et qui est en pleine restructuration, a pris 9,09%.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a pris 3,81% à 18,685 euros et BNP PARIBAS 3,31% à 31,185 euros. L'indice Stoxx des banques de la zone euro s'est octroyé 3,89%.

* Les CYCLIQUES ont également été soutenues par la perspective d'une action des grandes banques centrales en faveur de l'économie, ARCELORMITTAL gagnant 5,41% à 13,245 euros, PSA s'adjugeant 4% à 6,246 euros et STMICROELECTRONICS 3,65% à 4,373 euros. L'indice Stoxx des minières s'est adjugé 2,72% et celui de l'automobile 2,38%.

* Valeur du jour, AIR FRANCE-KLM a bondi de 18,56% à 4,618 euros, plus forte hausse du SBF 120 et du Stoxx 600, sa perte d'exploitation ayant diminué de moitié au deuxième trimestre grâce à une hausse de ses recettes par passager et à des économies.

L'indice Stoxx du secteur des loisirs et des transports a gagné 2,51%.

* ALTRAN TECHNOLOGIES a avancé de 6,52% à 4,02 euros, le leader mondial du conseil en innovation et ingénierie avancée ayant publié un chiffre d'affaires semestriel meilleur qu'attendu et ayant confirmé la progression "significative" de sa rentabilité malgré la crise.

* A rebours de tendance, STERIA a lâché 7,6% à 10,82 euros, le groupe de services informatiques ayant abaissé sa perspective de taux de marge opérationnelle pour 2012 après une baisse de sa marge au premier semestre en raison notamment d'une forte pression tarifaire.

* JCDECAUX (-6,85% à 17 euros) a accusé la plus forte baisse du Stoxx 600. Le groupe a fait état d'une croissance de son chiffre d'affaires inférieure à ses attentes au deuxième trimestre et ne voit pas d'amélioration pour le trimestre en cours en dépit des Jeux olympiques.

* TECHNIP a perdu 0,94% à 87,35 euros, plus forte baisse du CAC 40, après avoir pris 4,3% au cours des trois séances précédentes.

* AIR LIQUIDE a abandonné 0,22% à 91,50 euros, après des résultats semestriels marqués par la prudence qu'inspire l'environnement économique, notamment en Asie où l'activité du numéro un mondial des gaz industriels marque le pas.

* EIFFAGE (-1,88% à 21,61 euros) a fait état d'un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, pénalisé par la dégradation de ses activités de construction et de travaux publics hors de France.

* ERAMET (-1,42% à 86,87 euros) a publié des résultats semestriels en forte baisse et indiqué qu'il serait plus sélectif dans ses investissements au cours des prochaines années dans un contexte de crise économique mondiale.

* PIERRE & VACANCES a reculé de 2,03% à 11,57 euros. Le groupe a annoncé vendredi soir le départ de son directeur général Sven Boinet, le 1er août sans dévoiler le nom de son successeur.

* S.T.DUPONT a chuté de 6,45% à 0,29 euro après un résultat opérationnel tout juste positif au premier semestre et un chiffre d'affaires en baisse de 2,1%, pénalisé par le repli des activités de distribution contrôlée.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant