Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a terminé en repli de 0,61% à 3.039,27 points, affecté comme les autres places européennes par l'incapacité des dirigeants politiques grecques à s'accorder sur un gouvernement de coalition.

* Les VALEURS BANCAIRES ont été les premières victimes en Bourse des difficultés grecques.

CREDIT AGRICOLE (-6,97% à 3,043 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, après avoir inscrit un nouveau plus bas historique en séance à 3,03 euros en raison de son exposition à la Grèce.

SOCIETE GENERALE a perdu 4,24% à 15,795 euros et BNP PARIBAS 2,82% à 26,84 euros. L'indice Stoxx des bancaires a abandonné 1,79%.

* De nombreuses CYCLIQUES ont pâti du coup d'arrêt de la croissance économique en zone euro, même si cette dernière a évité de justesse la récession au début de l'année, selon les données préliminaires publiées par Eurostat.

LAFARGE a reculé de 2,56% à 28,515 euros, VEOLIA ENVIRONNEMENT de 2,35% à 9,936 euros et ALSTOM de 1,9% à 23,495 euros. L'indice Stoxx de l'automobile a fini en repli de 0,99% et celui de la construction de 1,72%.

* A rebours de tendance, VIVENDI (+2,01% à 12,68 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, après avoir fait état de résultats meilleurs que prévu, la marge de SFR résistant à la percée de Free mobile.

ILIAD (+3,64% à 102,20 euros) a vu son chiffre d'affaires progresser de 28,6% au premier trimestre, pendant lequel sa filiale Free mobile a conquis 2,6 millions d'abonnés.

En revanche, FRANCE TELECOM a perdu 1,23% à 10,02 euros. S&P a abaissé à négative sa perspective sur la note de crédit de France Télécom.

* Les VALEURS DEFENSIVES ont été recherchées dans ce contexte d'inquiétudes accrues. DANONE a avancé de 1,23% à 52,88 euros et ESSILOR de 0,61% à 69,24 euros. L'indice Stoxx des groupes alimentaires s'est octroyé 0,18%.

* Les VALEURS DOLLARS ont bénéficié du recul de l'euro face au billet vert à moins de 1,28 dollar (1,2762 dollar vers 17h30). EADS a gagné 1,06% à 29,03 euros à la veille de sa publication trimestrielle et STMICROELECTRONICS +0,36% à 3,877 euros.

De même, les groupes les plus exposés à l'international, comme dans le secteur du LUXE, ont profité des arbitrages des investisseurs résultant des craintes entourant la situation macroéconomique européenne. L'OREAL a fini sur un gain de 1,67% à 92,55 euros et LVMH en progression de 1,07% à 122,35 euros - S&P a relevé sa perspective à positive sur la note de LVMH.

* AEROPORTS DE PARIS s'est adjugé 3,82% à 61,43 euros, plus forte hausse du SBF 120, après avoir annoncé une hausse de 2,4% à 599 millions d'euros de son chiffre d'affaires au premier trimestre, et avoir confirmé ses objectifs d'une croissance modérée du trafic, du chiffre d'affaires et de l'Ebitda en 2012.

Natixis a réitéré son conseil d'achat et porté son objectif de cours de 70 à 73 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant