Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, la contraction de l'activité industrielle en Chine et dans la zone euro au mois d'août dopant les espoirs d'une intervention des banques centrales pour soutenir l'économie, avant la réunion très attendue de la BCE jeudi.

L'indice CAC 40 a fini sur un gain de 1,19% à 3.453,71 points, après avoir perdu 0,59% la semaine dernière, dans des volumes toutefois très faibles (48% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois) alors que Wall Street était fermée en ce jour de fête du travail aux Etats-Unis.

* Les VALEURS DEFENSIVES ont alimenté la hausse du CAC 40, illustrant l'attentisme et la prudence des investisseurs avant la réunion très attendue de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

PERNOD RICARD a pris 3,5% à 88,67 euros, plus forte hausse du CAC 40, SANOFI 2,24% à 66,51 euros, DANONE 1,72% à 50,40 euros et ESSILOR 1,7% à 70,57 euros. L'indice Stoxx des boissons et produits alimentaires (+1,51%) a fini en tête des hausses sectorielles en Europe.

* CAP GEMINI, qui a signé un contrat de services d'infrastructures informatiques sur plusieurs années avec le groupe électronique allemand Media-Saturn, a avancé de 2,65% à 30 euros, après avoir perdu 4,65% au cours des deux semaines précédentes.

* ACCOR s'est octroyé 1,63% à 25,62 euros. UBS, qui ajuste son objectif de cours à 26,5 contre 26 euros en restant neutre sur la valeur, souligne dans une note que les cessions d'actifs et la transformation du groupe devraient être le principal moteur du titre plutôt que l'évolution du revenu par chambre disponible.

* EADS a gagné 1,62% à 30,81 euros, toujours porté par d'importantes commandes d'Airbus en Asie. L'annonce de nouveaux retards - limités - dans le programme de l'avion de transport militaire A400M n'a finalement pas affecté le titre.

* A rebours de tendance, RENAULT (-0,93% à 36,82 euros) et PSA (-0,91% à 5,96 euros) ont accusé les deux plus fortes baisses du CAC 40, après l'annonce d'une baisse de 11,4% des immatriculations de voitures neuves en France le mois dernier, celles de Renault ayant reculé de plus de 20% et celles de PSA de plus de 10%.

L'indice Stoxx du secteur automobile (-0,8%) a accusé la seule baisse sectorielle en Europe.

* CREDIT AGRICOLE (-0,45% à 4,617 euros) et SOCIETE GENERALE (-0,14% à 21,02 euros) ont subi des prises de bénéfices après leur hausse de, respectivement, 7,56% et 2,86% vendredi.

* STMICROELECTRONICS a perdu 0,15% à 4,71 euros. Nomura a abaissé sa recommandation sur le titre d'"acheter" à "neutre".

* HAVAS (-4,83% à 3,84 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120 après l'annonce vendredi d'une dégradation de sa marge opérationnelle courante au premier semestre qui a surpris des analystes.

* ILIAD (-1,75% à 123,80 euros) a effacé une partie de ses gains de vendredi (+4,43%) liés aux résultats semestriels supérieurs aux attentes de la maison mère de Free.

* BOLLORE (+3,26% à 190 euros) a annoncé vendredi une baisse de son résultat net sur les six premiers mois de l'année en raison d'une comparaison défavorable mais a prévenu qu'il enregistrerait une plus-value pour le second semestre liée à la cession de ses parts dans Aegis.

* RÉMY COINTREAU (+1,78% à 92,43 euros ) a finalisé l'acquisition de la société Bruichladdich Distillery Company Ltd. qui comprend le Single Malt scotch whisky Bruichladdich et ses actifs basés sur l`île d'Islay, en Ecosse.

* RUBIS a avancé de 1,62% à 44,65 euros après la publication par le spécialiste de l'aval pétrolier et du stockage des produits industriels liquides de résultats semestriels largement supérieurs aux attentes.

* LATECOERE (-1,91% à 9,74 euros) a confirmé vendredi soir son objectif d'une hausse de 10% de son chiffre d'affaires en 2012 après avoir fait état pour le premier semestre d'une baisse de son résultat net liée à l'impact de la revalorisation du dollar sur les instruments de couvertures non dénoués.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Gwénaëlle Barzic

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant