Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en forte hausse (+1,51% à 4.892,99 points), soutenu comme les autres indices européens par un nouveau repli de l'euro et par l'annonce par Metro et LafargeHolcim de dividendes en hausse.

* L'assurance (+2,51%), les médias (+2,1%) ont signé les deux plus fortes hausses sectorielles en Europe.

* PUBLICIS GROUPE (+4,58% à 58,44 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40. Le groupe a annoncé l'acquisition d'une participation minoritaire dans Glickan, Shamir une agence créative israélienne.

* AXA a gagné 3,7% à 25,39 euros.

* LAFARGEHOLCIM (+4,29% à 51,57 euros) a fini en deuxième position dans l'indice, le marché préférant retenir les perspectives du géant franco-suisse du ciment et le versement d'un dividende 2015 augmenté à 1,5 franc contre 1,3 franc initialement plutôt que des résultats trimestriels décevants.

* Des VALEURS CYCLIQUES ont repris des couleurs, les tensions géopolitiques ayant été renvoyées au second rangs des préoccupations.

Le chimiste SOLVAY a gagné 3,6% à 106,45 euros, LEGRAND 2,63% à 54,57 euros, CAPGEMINI 2,59% à 84,33 euros, VALEO 2,52% à 144,45 euros.

* Cependant, plusieurs VALEURS au PROFIL DÉFENSIF ont été recherchées : ESSILOR (+2,85% à 122,65 euros), DANONE (+2,0% à 65,32 euros), UNIBAIL-RODAMCO (+1,77% à 243,9 euros) et AIR LIQUIDE (+1,88% à 116,3 euros).

* En revanche, ARCELORMITTAL (-2,98% à 4,458 euros) a signé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120. Goldman Sachs estime qu'il faudra plusieurs années pour épurer les surcapacités dans la production d'acier.

* RENAULT a réduit ses pertes (-0,77% à 90,53 euros) provoquées par les accusations d'une association allemande selon lesquelles un modèle du monospace Renault Espace ne respectait pas les limites d'émissions d'oxydes d'azote (NOx). Par ailleurs, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a réaffirmé que l'Etat français n'accepterait aucun changement dans la structure de l'alliance entre Renault et Nissan et s'oppose à tout projet de fusion entre les deux groupes.

* REXEL a reculé de 2,43% à 12,47 euros, Berenberg ayant abaissé son conseil sur le distributeur de matériel électrique de "conserver" à "vendre" en se montrant plus pessimiste sur la marge et le dividende.

* EUROFINS SCIENTIFIC (+9,94% à 344,05 euros) a bondi en tête du SBF 120 dans des volumes étoffés, les investisseurs saluant les perspectives du spécialiste de la bioanalyse dont l'objectif annuel de chiffre d'affaires pourrait être dépassé.

* ALTEN a progressé de 6,16% à 50,89 euros, Kepler Cheuvreux ayant ajouté la SSII à sa liste de valeurs Small & Mid Caps européennes sélectionnées en anticipant une hausse de la valorisation du titre.

* ZODIAC AEROSPACE a repris 3,86% à 23,4 euros, porté par Kepler Cheuvreux qui a relevé son conseil d'"alléger" à "conserver" au lendemain d'une chute de 7,7% de l'action de l'équipementier aéronautique, consécutive à la publication de résultats annuels toujours sérieusement affectés par les retards de livraison de sièges d'avions.

* WORLDLINE a gagné 5,59% à 24,655 euros alors que l'agence Bloomberg a rapporté qu'ATOS (+1,51% à 76,46 euros) envisageait de racheter l'américain EVO Payments par l'intermédiaire de son ancienne filiale.

* CARMAT a pris 5,88% à 54,0 euros dans des volumes élevés au lendemain de l'annonce par le concepteur d'un coeur artificiel de l'élargissement des critères de recrutement de ses patients.

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant