Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a fini la séance en hausse à la faveur de publications trimestrielles jugées solides comme celle d'EDF ou d'ALCATEL-LUCENT, même si certains investisseurs se veulent prudents avant les annonces des principales banques centrales.

L'indice CAC 40 a progressé de 0,45% à 3.986,61 points dans des volumes limités à 80% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext .

* EDF (+7,39% à 21,725 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après avoir touché en séance son plus haut niveau depuis novembre 2011. Le groupe a relevé son objectif de performance opérationnelle pour cette année grâce à une solide activité au premier semestre et a annoncé un accord qui prépare sa sortie du nucléaire américain, fortement concurrencé par le gaz de schiste.

* ALCATEL-LUCENT (+14,41% à 1,826 euro) a fini en tête du SBF 120 après un plus haut depuis mars 2012 en séance, l'équipementier télécoms ayant annoncé un redressement de son résultat d'exploitation et une progression plus forte que prévu de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre grâce au dynamisme du marché américain et de l'activité de réseaux télécoms sur laquelle il compte se recentrer.

* AIR LIQUIDE (+3,56% à 100,85 euros) a enregistré une amélioration de son activité au deuxième trimestre, mais le groupe prône la prudence pour la seconde partie de 2013 en ne voulant lever le pied ni sur les investissements ni sur les mesures d'économies.

* CARREFOUR a fini sur un gain de 2,59% à 23,175 euros, la valeur ayant rebondi sur une ligne de support technique passant vers 22,6 euros.

* STMICROELECTRONICS a progressé de 2,25% à 6,493 euros alors qu'Infineon (-4,07% sur des prises de profit) a relevé sa perspective de résultat et de chiffre d'affaires annuels après avoir fait état d'un bénéfice meilleur qu'attendu au titre du troisième trimestre de son exercice décalé.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont profité des résultats d'entreprises alors que 55% de celles ayant publié en Europe ont battu ou atteint le consensus, ainsi que de la perspective d'un maintien des politiques ultra-accommodantes des principales banques centrales.

SOLVAY a pris 2,26% à 104,10 euros, SAINT-GOBAIN 1,42% à 33,87 euros, MICHELIN 1,15% à 76,23 euros et BOUYGUES 1,03% à 22,08 euros. L'indice Stoxx du secteur automobile européen s'est adjugé 0,86% et celui de la Chimie 0,64%.

* A rebours de tendance, PUBLICIS (-4,04% à 57 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120 dans des volumes ayant représenté quatre fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, plombée par les interrogations entourant la fusion entre le géant français de la publicité et l'américain Omnicom.

HAVAS a pris 0,35% à 5,68 euros.

* CAPGEMINI a abandonné 1,19% à 41,06 euros, la valeur ayant enfoncé un support technique à près de 41,5 euros après avoir échoué à franchir à la hausse une résistance entre 42,5 et 43 euros vendredi.

* Les VALEURS liées au pétrole ont cédé du terrain dans le sillage des cours de l'or noir, le baril de brut léger américain cédant environ 1,5% dans l'attente des statistiques américaines publiées cette semaine.

BOURBON a reculé de 0,78% à 20,46 euros, VALLOUREC de 0,73% à 43,125 euros et TECHNIP a reculé de 0,67% à 84,05 euros.

* Les VALEURS BANCAIRES européennes (-0,24%) ont pâti des résultats trimestriels nettement inférieurs aux attentes publiés par Deutsche Bank (-3,91%), qui a également averti qu'il lui faudrait passer de nouvelles charges liées à des procédures judiciaires en cours.

BNP PARIBAS a perdu 0,76% à 47,85 euros, SOCIETE GENERALE 0,11% à 30,50 euros et CREDIT AGRICOLE 0,08% à 7,167 euros.

* IMERYS (-3,55% à 49,92 euros) a publié des résultats en recul au premier semestre, affectés par la crise économique en Europe et par le ralentissement de la croissance en Asie.

* EIFFAGE a fini en repli de 0,42% à 41,125 euros. HSBC a abaissé sa recommandation de surpondérer à neutre avec un objectif de cours maintenu à 43,0 euros, le broker justifiant sa décision par la performance récente du titre (+21% en un peu plus d'un mois)

* TECHNICOLOR a progressé de 6,32% à 3,70 euros. Goldman Sachs, qui a relevé son objectif de cours sur le titre de 5 à 5,5 euros, jugeant sous-estimé le potentiel d'amélioration du groupe.

* ALTRAN TECHNOLOGIES a avancé de 5,23% à 5,43 euros après avoir fait état d'une accélération de sa croissance organique au deuxième trimestre et avoir confirmé qu'il atteindrait ainsi les objectifs de son plan stratégique 2015 malgré l'environnement économique européen toujours difficile.

* VALEO (+4,15% à 58,96 euros) a annoncé viser une légère augmentation de sa marge opérationnelle en 2013 après avoir amélioré ses prévisions de marché à l'échelle mondiale, mais aussi sur le continent européen.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant