Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,38% à 3.156,80 points dans des volumes restreints (moins de 75% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext), les investisseurs ne prenant aucune initiative.

* CARREFOUR (-3,29% à 13,065 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, poursuivant une correction entamée mardi et qui porte à 13,73% le recul du titre depuis lors. Le distributeur publiera ses chiffres de ventes du 2e trimestre jeudi, qui devraient se traduire par une nouvelle détérioration de la performance du groupe en Europe.

* Les VALEURS les plus exposées à la croissance mondiale pâtissent d'un regain d'inquiétudes après la publication d'une inflation moins forte que prévu en Chine le mois dernier et de créations d'emplois inférieures aux attentes aux Etats-Unis.

CAPGEMINI a perdu 2,35% à 26,815 euros, ARCELORMITTAL 2,02% à 11,9 euros, STMICROELECTRONICS 1,77% à 4,06 euros, LVMH 1,7% à 118,7 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a cédé 2,25% à 8,837 euros, des brokers jugeant que la valeur a bénéficié ces derniers mois d'une prime trop élevée par rapport au secteur des services collectifs. Depuis mardi dernier, le titre a lâché 10,32%.

* PUBLICIS a abandonné 1,71% à 36,53 euros. Citigroup est passé de neutre à vendre sur le titre et a ramené son objectif de cours de 43 à 35 euros, l'intermédiaire jugeant notamment "trop optimistes" les attentes du marché en matière de résultats pour 2013.

* Contre la tendance, VALLOUREC (+2,28% à 32,705 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, poursuivant une remontée entamée la semaine dernière, des brokers ayant jugé excessive la récente correction du titre après un avertissement sur les ventes en mai dernier.

* EADS a gagné 1,59% à 28,515 euros, soutenu par la baisse de l'euro contre le dollar et par des annonces en provenance du salon aéronautique de Farnborough, où Airbus espère notamment décrocher une nouvelle commande pour l'A350-1000, la plus grande des trois versions de son futur long courrier.

* VIVENDI s'est octroyé 1,88% à 14,895 euros. L'Autorité de la concurrence, qui doit se prononcer prochainement sur le projet de fusion entre TPS et Canal+, a d'ores et déjà exclu d'imposer une séparation structurelle entre les activités d'édition et de distribution du groupe de télévision payante ainsi que de mettre fin à l'autodistribution de Canal+, au moins pour le bouquet de chaînes premium du groupe.

* AREVA (+5,23% à 10,565 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, le groupe nucléaire parvenant à évoluer à rebours de la tendance après avoir confirmé envisager une offre commune de reprise du britannique Horizon avec notamment le chinois China Guangdong Nuclear Power Holding (CGNPC).

* APERAM (-4,25% à 9,728 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120, plombée par une note de Nomura mettant en garde contre le risque de baisse d'un titre qui surperforme le marché depuis le début de l'année.

* RÉMY COINTREAU (-2,86% à 86,86 euros) a annoncé lundi avoir engagé des négociations exclusives en vue de l'acquisition de la distillerie Bruichladdich, spécialisée dans le whisky écossais haut de gamme.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant