Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse une séance dominée par la nervosité, au cours de laquelle la prudence fut de mise dans un climat d'inquiétudes autour de la croissance des pays émergents et de la situation du système bancaire chinois.

L'indice CAC 40 a fini en repli de 0,41% à 4.144,56 points.

* De nombreuses VALEURS exposées aux ÉCONOMIES ÉMERGENTES et plus particulièrement à la Chine ont souffert des préoccupations du marché sur ces pays.

KERING a lâché 2,45% à 145,35 euros, plus forte baisse du CAC 40, PERNOD RICARD 1,96% à 82,84 euros, L'ORÉAL 1,44% à 123,10 euros et LVMH 0,76% à 123,25 euros.

PLASTIC OMNIUM (-4,632% à 18,735 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120.

* Le SECTEUR de l'ÉNERGIE (-2,34%) a enregistré la plus forte baisse sectorielle en Europe à la suite de l'avertissement lancé par BG Group (-13,785%).

TOTAL a cédé 1,18% à 42,375 euros. Du côté des groupes parapétroliers, VALLOUREC a perdu 2,43% à 37,095 euros et TECHNIP 0,54% à 64,47 euros.

* Les TÉLÉCOMS européens (-1,5%) ont été plombés par Vodafone qui s'est contracté de 3,87% alors que l'américain AT&T a exclu de lancer une offre d'achat sur le britannique au cours des six prochains mois.

ORANGE a abandonné 1,18% à 9,07 euros et VIVENDI 0,31% à 19,31 euros.

* Les groupes européens liés aux RESSOURCES DE BASE ont reculé de 0,63% dans le sillage des cours des métaux (-0,4% pour le cuivre vers 18h) et des inquiétudes liées à la Chine.

ERAMET a perdu 2,9% à 70,01 euros, ARCELORMITTAL 1,45% à 11,88 euros et APERAM 0,12% à 12,335 euros.

* EDF a perdu 2,41% à 24,73 euros, la valeur ayant testé un support technique vers 24,8 euros après avoir échoué à franchir la semaine dernière sa moyenne mobile à 50 jours (à 25,89 euros lundi).

* GEMALTO a fini en baisse de 1,51% à 85,18 euros. Morgan Stanley a réitéré son conseil de "sous-pondérer" la valeur, estimant peu attractive la valorisation - à 20 fois le bénéfice par action estimé pour 2015..

* AB SCIENCE (-4,4% à 10,86 euros) a poursuivi sa dégringolade consécutive à un avis négatif des autorités européennes sur le masitinib dans le traitement du cancer du pancréas. Vendredi, le titre avait chuté de plus de 20%.

* UBISOFT (-3,41% à 10,21 euros) a été victime de rumeurs de marché évoquant un possible report de son jeu "Watch Dogs". L'éditeur de jeux vidéo a refusé de commenter ces rumeurs et a maintenu le calendrier prévu pour la sortie de ce titre phare.

GAMELOFT a fini en repli de 3,01% à 7,73 euros.

* CARREFOUR (+2% à 25,515 euros, plus forte hausse du CAC 40) et KLÉPIERRE (+0,28% à 32,77 euros) ont annoncé vendredi avoir signé le protocole d'accord par lequel le groupe de distribution achète à la foncière 127 centres commerciaux attenants à ses hypermarchés en Europe.

* ALCATEL-LUCENT a avancé de 1,75% à 2,91 euros, la valeur rebondissant sur un support technique autour de 2,8 euros.

* ACCOR a progressé de 1,7% à 35,545 euros. Morgan Stanley a relevé ses prévisions de résultats à la suite de la récente publication trimestrielle du groupe hôtelier, jugée "encourageante" par le broker.

* VINCI (+0,89% à 48,20 euros) attend au début février des offres fermes pour le rachat de ses activités parking, trois à quatre repreneurs potentiels étant toujours en lice, selon des sources proches du dossier.

* AREVA (+2,38% à 19,79 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, la valeur rebondissant sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 19,03 euros.

* BOIRON a grimpé de 4,65% à 50,23 euros après avoir annoncé un chiffre d'affaires du quatrième trimestre supérieur aux attentes et avoir déclaré que le résultat opérationnel 2013 s'inscrirait en "progression très significative".

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant