Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a fini en hausse, des statistiques américaines et les propos de la présidente de la Fed, selon lesquels les conditions d'une hausse des taux ne sont pas réunies aux Etats-Unis, ayant compensé les craintes nourries par le dossier grec.

L'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,27% à 4.803,48 points:

* Plusieurs VALEURS de RENDEMENT ont pris des couleurs après les propos de Janet Yellen sur la remontée des taux aux Etats-Unis.

ORANGE a avancé de 1,86% à 13,685 euros, plus forte hausse du CAC 40, VEOLIA ENVIRONNEMENT de 1,2% à 18,105 euros, UNIBAIL-RODAMCO de 0,92% à 224,15 euros, EDF de 0,88% à 20,655 euros ou encore ENGIE (ex-GDF SUEZ) de 0,86% à 17,06 euros. Hors CAC, SUEZ ENVIRONNEMENT a grimpé de 2,73% à 17,15 euros, plus forte hausse du SBF 120.

* GEMALTO a progressé de 2,02% à 81,67 euros. JPMorgan a lancé la couverture de la valeur, avec une recommandation à "surpondérer" et un objectif de cours de 95 euros, le broker soulignant une valorisation attrayante, plusieurs moteurs de croissance et un potentiel d'amélioration des attentes de résultats du consensus.

* REMY COINTREAU a encore avancé de 1,94% à 67,33 euros au lendemain d'un gain de 3%, faisant suite à l'annonce de résultats annuels en hausse et meilleurs que prévu.

* VIRBAC s'est adjugé 1,57% à 209,65 euros, la valeur rebondissant sur un support technique vers 205 euros.

* En revanche, certaines VALEURS ont pâti une nouvelle fois de prises de bénéfices, à l'image du secteur automobile dans un environnent de marché plus attentiste avec la crise grecque.

VALEO (-2,13% à 135,45 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, RENAULT a cédé 1,18% à 90,66 euros et PSA 0,43% à 17,44 euros.

* VIVENDI a fini en repli de 0,99% à 23,49 euros. Natixis a abaissé sa recommandation sur la valeur d'"acheter" à "neutre", le courtier mettant en garde contre les attentes qu'il juge trop optimistes du marché en termes de marges et de valorisation sur UMG (Universal Music Group).

* Les VALEURS liées au PÉTROLE ont reculé alors que des analystes et des gérants estiment que les prix du pétrole devraient rester contenus entre 60 et 70 dollars le baril pendant une longue période.

TECHNIP a baissé de 0,81% à 57,28 euros et TOTAL de 0,2% à 44,30 euros. Hors CAC, CGG a lâché 3,49% à 5,675 euros et VALLOUREC 1,3% à 19,74 euros.

* AIRBUS GROUP a abandonné 0,47% à 57,69 euros, la monnaie unique remontant à 1,14 dollar, contre 1,12 dollar en début de semaine.

* EUROFINS SCIENTIFIC (-4,17% à 253 euros) a enregistré le repli le plus marqué du SBF 120 au lendemain de l'annonce par le groupe d'un accord en vue de prendre le contrôle des laboratoires d'analyse médicale Bio-Access, dont la mise en oeuvre et la dimension stratégique suscitent des interrogations.

* ATOS (-2,08% à 66,79 euros) a présenté lors de sa journée analystes de nouveaux objectifs jugés décevants.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant