Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,46% à 4.596,53 points, les marchés actions européens ayant été à nouveau gagnés par des craintes sur l'évolution de la croissance en Chine et dans le monde.

* Dans ce contexte, ARCELORMITTAL (4,04% à 6,372 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 alors que les cours des métaux restent sous pression du fait, notamment, du ralentissement chinois. Hors CAC 40, APERAM a perdu 4,45% à 29,12 euros.

* CARREFOUR a perdu 3,25% à 27,65 euros tandis que CASINO (-6,23% à 51,36 euros) et EDENRED (-4,75% à 16,86 euros) ont accusé les deux plus fortes baisses du SBF 120, tous trois pénalisés par leur exposition au Brésil dont la note vient d'être dégradée en catégorie spéculative par Standard & Poor's.

* Egalement exposés au Brésil, TECHNIP a chuté de 3,09% à 45,135 euros et VALLOUREC de 3,52% à 9,855 euros.

* VALEO a abandonné 2,01% à 117,0 euros. Exane BNP Paribas a abaissé son conseil sur le titre de l'équipementier automobile de neutre à sous-performance. Le broker estime que VALEO et VW (-1,06%), dégradé de surperformance à neutre, sont de bons moyens de jouer la sortie du secteur.

* CREDIT AGRICOLE a cédé 1,52% à 11,68 euros. La banque, selon une source proche du dossier, est sur le point de conclure avec les autorités américaines un accord amiable aux termes duquel elle verserait environ 900 millions de dollars pour mettre fin aux enquêtes ouvertes sur des soupçons de transferts de fonds illégaux au profit d'individus ou de pays visés par des sanctions.

* Contre la tendance, BOUYGUES a signé l'unique hausse du CAC 40 (+1,07% à 35,02 euros). La filiale britannique de Bouygues Construction a obtenu un contrat de 257 millions d'euros pour la conception et la construction d'un nouvel hôpital à Londres.

* ELIS (+1,67% à 15,25 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120. Le titre a amplifié un rebond entamé le 4 septembre en franchissant mardi sa moyenne mobile à 20 jours (14,2 euros). Depuis son introduction en Bourse le 11 février, Elis gagne 19,65%.

* HERMÈS a pris 1,27% à 318,60 euros. Le groupe de luxe et Apple ont annoncé le lancement d'une collection "Apple Watch Hermès", des montres connectées du groupe américain associées à des bracelets en cuir du groupe français.

* M6 a progressé de 1,22% à 17,39 euros, poursuivant un rebond technique déclenché mercredi avec le passage au-dessus de sa moyenne mobile à 20 jours (17,214 euros), et TF1 a pris 0,81% à 13,095 euros. M6 et TF1 ont annoncé avoir déposé un dossier commun au CSA pour lancer une chaîne de téléachat en HD.

* ELIOR a gagné 0,77% à 17,755 euros. Le groupe de restauration collective a annoncé qu'il serait le restaurateur officiel de la COP21, du 30 novembre au 11 décembre. Le groupe assurera la restauration des 45.000 participants attendus chaque jour sur le site de Paris-Le Bourget.

* WENDEL a chuté de 3,94% à 110,95 euros après avoir fait état d'un résultat net semestriel plus que diminué de moitié en raison, notamment, d'une perte de change et d'une autre liée à la cession par Saint-Gobain (-0,7%) de sa filiale Verallia.

* GAMELOFT a dégringolé de 7,47% à 3,47 euros après une perte opérationnelle courante de 4,0 millions d'euros au premier semestre en raison d'effets saisonniers et du succès moindre que prévu de trois jeux développés pour les marchés chinois et japonais.

* MR BRICOLAGE (-5,3% à 12,5 euros), qui a annoncé la dissociation des fonctions de président et de directeur général, a fait état d'un résultat opérationnel consolidé en baisse de 47,7% au premier semestre à 8 millions d'euros, contre 15,3 millions un an plus tôt.

* GROUPE GORGÉ (-7,99% à 23,37 euros) a annoncé des résultats en recul au premier semestre, pénalisé par une médiocre performance de son pôle Protection en milieux nucléaires dont le chiffre d'affaires a nettement baissé.

* LECTRA a pris 3,9% à 11,46 euros, Société générale ayant relevé sa recommandation sur le titre de "conserver" à "achat".

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant