Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,08% à 3.702,01 points, les Bourses ayant été plombées par les tensions politiques au Portugal ainsi que par le recul de l'indice PMI des services en Chine, revenu en juin à son plus bas niveau en neuf mois.

* Les VALEURS BANCAIRES, la CONSTRUCTION et les PRODUITS DE BASE ont, dans ce contexte, mené la baisse en Europe.

BNP PARIBAS a perdu 2,33% à 41,33 euros, CRÉDIT AGRICOLE 1,71% à 6,487 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,03% à 25,865 Euros.

SAINT-GOBAIN (-3,46% à 30,0 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, HSBC ayant réitéré son conseil de sous-pondérer et ramené son objectif de cours de 31 à 27 euros.

DANONE a perdu 2,81% à 55,0 euros au lendemain d'une baisse de 1,5% consécutive à une ouverture d'une enquête en Chine sur des infractions présumées aux règles de la concurrence sur le marché du lait maternisé.

ESSILOR a perdu 2,19% à 79,43 euros, Morgan Stanley ayant ajusté son objectif à 66,20 contre 60,0 euros et réitéré son conseil de sous-pondérer le titre.

ARCELORMITTAL a lâché 1,83% à 8,48 euros.

* A la hausse, STMICROLECTRONICS (+2,55% à 7,193 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40 après avoir franchi la résistance de 6,992 euros.

* VALLOUREC a gagné 2,51% à 40,395 euros, le fabricant de tubes d'acier ayant bénéficié comme Tenaris (+5,53%) d'une plainte déposée aux Etats-Unis contre des importateurs à bas coûts.

* PSA (+3,96% à 6,227 euros) signe la plus forte hausse du SBF 120 sur des achats à bon compte après une perte de prés de 8% au cours des trois dernières séances.

* SOITEC a repris 2,78% à 1,85 euro, la valeur rebondissant sur un support technique situé autour de 1,8 euro après avoir touché la veille un plus bas depuis mars 2009 suite à une chute d'environ 12% du titre en deux séances liée à l'annonce d'une augmentation de capital de 71,5 millions d'euros.

* VALEO a gagné 1,91% à 50,8 euros après avoir franchi une résistance technique autour de 49,8 euros mais, selon des analystes techniques, le titre doit franchir 52,9 euros pour inaugurer un retournement haussier.

* SEB (-4,22% à 58,76 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 et ARKEMA a reculé de 2,68% à 70,06 euros. Le Fonds stratégique de participations (FSP), réunissant quatre assureurs, a annoncé mercredi avoir pris des participations supérieures à 5% dans le capital d'Arkema et dans celui de Seb.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant