Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse dans des volumes limités, certains résultats d'entreprises à l'image de PSA et la hausse de la production industrielle en zone euro au mois de décembre, la première depuis août, rassurant les investisseurs.

L'indice CAC 40, qui a perdu jusqu'à 0,4% en matinée, a fini sur un gain de 0,32% à 3.698,53 points dans des volumes d'échanges ayant représenté 72% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois pour un montant de 2,5 milliards d'euros sur NYSE Euronext.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont alimenté la hausse du marché à la faveur du rebond de la production industrielle en zone euro. (voir )

GEMALTO a progressé de 3,14% à 67,97 euros, SOLVAY de 2,56% à 118,25 euros et ALSTOM de 2,13% à 33,34 euros.

LAFARGE (+3,36% à 45,87 euros) a fini en tête du CAC 40, également porté par une note sectorielle de Goldman Sachs dans laquelle le broker a intégré la valeur à sa liste de valeurs préférées, estimant que le groupe offre un potentiel de hausse conséquent étant donné la capacité du cimentier à réduire sa dette.

L'indice Stoxx de la construction (+2,08%) et celui du secteur des ressources de base (+1,46%) ont signé les deux plus fortes hausses sectorielles en Europe.

* PSA PEUGEOT CITROËN (+7,29% à 6,40 euros) a signé la meilleure performance du SBF 120. Le groupe automobile, qui a présenté une nouvelle stratégie pour sa marque Citroën, a assuré avoir les moyens financiers de maintenir son cap stratégique et a confirmé son objectif de redressement à moyen terme, malgré une perte nette record en 2012.

Sa filiale FAURECIA a grimpé de 5,14% à 14,325 euros. PSA, qui en détient 57% du capital, a déclaré que l'équipementier n'était pas à vendre. Natixis est passé à l'achat.

* EDENRED a avancé de 3,45% à 24,745 euros. Le groupe a de nouveau profité en 2012 d'un fort soutien des pays émergents, Amérique latine en tête, ce qui lui a permis de réaliser ses objectifs et de confirmer ceux qu'il vise à l'horizon 2016.

* A rebours de tendance, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-3,57% à 31,50 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. La banque veut se recentrer autour de ses principaux métiers d'ici à 2015 et poursuivre la réduction de ses coûts au terme d'une année 2012 marquée par des cessions d'actifs et des charges exceptionnelles qui ont pesé sur ses résultats.

CRÉDIT AGRICOLE a perdu 1,36% à 7,532 euros et BNP PARIBAS, qui publiera ses résultats annuels jeudi matin, a cédé 0,41% à 45,845 euros.

L'indice Stoxx des banques européennes s'est replié de 0,23%.

* VIVENDI a lâché 1,34% à 15,49 euros. LAGARDÈRE (-0,36% à 26,105 euros) a assigné Vivendi en justice et lui demande de restituer 1,6 milliard d'euros de trésorerie à Canal+ France.

* PAGESJAUNES a dévissé de 14,18% à 2,24 euros après avoir dit prévoir un nouveau repli de son activité en 2013.

* BIC a chuté de 7,46% à 89,99 euros après avoir fait état d'un ralentissement de ses ventes au quatrième trimestre.

* AB SCIENCE a reculé de 5% à 18,81 euros au lendemain d'un bond de 11%, la valeur ayant profité mardi, selon un analyste, de la thématique des fusions et acquisitions qui anime le secteur alors que SANOFI (+1,23% à 73,39 euros) a l'intention d'augmenter sa part dans le capital de la biotech américaine Regeneron Pharmaceuticals jusqu'à 30%.

NICOX, qui bondit de 42% depuis le début de l'année à la faveur notamment de la thématique M&A, a fini en baisse de 3,9% à 3,306 euros.

* ORPEA (+1,7% à 32,53 euros) a annoncé la poursuite de son développement cette année avec la création de 1.200 emplois. Le groupe dit attendre "avec confiance" une progression de 12% de son chiffre d'affaires à 1,6 milliard d'euros et une rentabilité soutenue après le niveau record de son activité atteint en 2012.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant