Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a fini en hausse, portée par le soutien des banques centrales et le léger rebond du dollar face à l'euro.

Le CAC 40 a terminé en hausse de 0,44% à 4.462,51 points. Sur la semaine, l'indice phare de la place de Paris a reculé de 0,67%.

* Les VALEURS EXPORTATRICES ont repris quelques couleurs avec la baisse de l'euro face au dollar. Après être monté à plus de 1,13 dollar dans la foulée des annonces de la Réserve fédérale américaine mercredi soir, l'euro redescend à 1,1276 dollar à 17h40.

ALSTOM a pris 3,88% à 23,70 euros, plus forte hausse du CAC 40, SAFRAN 3,59% à 60,85 euros et ACCORHOTELS 3,02% à 39,365 euros.

KERING a grimpé de 2,26% à 163,20 euros, profitant aussi du relèvement de la recommandation de Morgan Stanley, passé de "sous-pondérer" à "surpondérer" sur la valeur avec un objectif de cours relevé de 162 à 183 euros.

* Les BANQUES, ébranlées jeudi après les annonces de la Fed, regagnent du terrain alors que des investisseurs saluent le maintien, comme attendu, de la politique monétaire américaine auquel s'ajoutent les dernières mesures de la BCE.

SOCIETE GENERALE a gagné 3,02% à 35,79 euros, BNP PARIBAS 1,4% à 45,62 euros et CREDIT AGRICOLE 0,15% à 10,195 euros.

* EDF a bondi de 10,57% à 10,795 euros, plus forte progression du SBF 120, alors que plusieurs analystes saluent "la prise de conscience" par le gouvernement des difficultés d'EDF avec une éventuelle recapitalisation du groupe, qui, selon le ministre des Finances Michel Sapin, n'aurait aucune incidence sur le déficit public.

* ZODIAC AEROSPACE a gagné 5,63% à 18,85 euros, l'équipementier profitant des spéculations sur un rachat de la société.

* En revanche, ORANGE (-1,86% à 15,53 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, la valeur enfonçant sa moyenne mobile à 50 jours, à 15,715 euros.

* JCDECAUX (-2,02% à 38 euros) a enregistré la plus forte baisse du SBF 120. Le numéro un mondial de la communication extérieure est passé à côté du juteux contrat de l'affichage du métro londonien, attribué à Exterion Media.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant