Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a effacé ses pertes en fin de séance pour clôturer en légère hausse (+0,1% à 4.462,69 points) dans un volume d'échanges limité à 72% de sa moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext alors que Londres était fermé. Le marché parisien a été soutenu par la hausse de valeurs défensives.

Les Bourses européennes, qui ont passé l'essentiel de la séance dans le rouge, ont été pénalisées par la faiblesse de l'activité manufacturière chinoise et l'escalade de la violence en Ukraine.

* Malgré le timide retournement du marché, les VALEURS CYCLIQUES sont restées dans la colonne des baisses, victimes de l'indice définitif PMI HSBC/Markit des directeurs d'achat qui a révélé une contraction plus importante qu'annoncé initialement de l'activité manufacturière en Chine en avril (à 48,1 contre 48,3).

* Les valeurs automobile ont été les premières sanctionnées. RENAULT (-1,99% à 68,61 euros) et PSA PEUGEOT CITROEN (-6,57% à 9,53 euros) ont accusé respectivement la plus forte baisse du CAC 40 et la plus forte baisse du SBF 120.

* PSA a également souffert d'un retour des "shorts" (vendeurs à découvert) après avoir détaché vendredi le droit préférentiel de souscription (DPS) dans le cadre de son augmentation de capital.

* FAURECIA a abandonné 3,67% à 31,0 euros, PLASTIC OMNIUM 0,46% à 24,7 euros tandis que VALEO gagne 0,12% à 97,82 euros. Dans une note, Natixis estime qu'il est temps pour le secteur de marquer une pause en Bourse et a abaissé sa recommandation d'"acheter" à "neutre" sur Faurecia.

* Hors automobile, des cycliques, exposées à la Chine, comme ACCOR (-1,17% à 35,435 euros), ALSTOM (-1,36% à 29,355 euros), ou ARCELORMITTAL (-1,02% à 11,635 euros).

* Les FINANCIÈRES, plombées par la dégradation de la situation en Ukraine, ont aussi pesé sur la cote.

* SOCIETE GENERALE a perdu 1,11% à 44,435 euros. L'offre d'achat, au prix de 12,0 euros par action, des minoritaires de sa filiale BOURSORAMA (-0,25% à 12,02 euros) a par ailleurs été ouverte ce lundi.. AXA a cédé 1,18% à 17,965 euros, CREDIT AGRICOLE 1,14% à 11,245 euros.

* M6 a chuté de 4,7% à 15,0 euros après avoir averti que son résultat opérationnel pourrait reculer en 2014 faute de rebond du marché publicitaire au cours de la deuxième partie de l'année, après un premier trimestre marqué par un net repli de sa rentabilité.

* Contre la tendance, ORANGE (+2,24% à 12,07 euros), qui est resté pendant le gros de la séance la seule hausse du CAC 40, a fini en tête de l'indice et poursuivi un mouvement ascendant qui s'est accéléré depuis la publication, lundi dernier, de résultats trimestriels jugés rassurants. Le titre a gagné plus de 11% en une semaine et plus de 26% depuis son plus bas de l'année touché le 3 mars (8,853 euros)

* SANOFI a gagné 1,06% à 78,45 euros.

* AREVA (+2,36% à 18,465 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120. China National Nuclear Power Corp, partenaires d 'Areva et d'EDF (+0,86% à 27,50 euros), prévoit de lever 16,3 milliards de yuans (1,88 milliard d'euros) lors de la première introduction en Bourse d'une entreprise de ce secteur en pleine expansion en Chine.

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant