Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,17% à 4.295,21 points dans un marché très peu actif en l'absence d'une forte proportion d'investisseurs américains qui ont fait le pont de Thanksgiving. Paris a passé la quasi totalité de la journée dans le vert après l'annonce d'une hausse plus forte que prévu de l'inflation dans la zone euro en novembre, ce qui a tempéré les craintes de déflation, et l'annonce d'une première baisse du chômage dans la zone euro en trois ans.

Sur la semaine, le CAC 40 a avancé de 0,39% mais a cédé 0,11% au mois de novembre.

* Les CYCLIQUES ET LES BANCAIRES ont profité des derniers chiffres européens et limité la baisse du CAC en fin de journée.

* CRÉDIT AGRICOLE (+3,2% à 9,23 euros) a signé la plus forte progression du CAC 40, UBS ayant ajouté le titre à sa liste de valeurs favorites.

* BNP (+0,09% à 55,25 euros) et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+0,18% à 42,335 euros), UBS ayant relevé sa recommandation sur les deux titres, respectivement de neutre à achat et de vendre à neutre.

* VALLOUREC a gagné 2,88% à 41,81 euros et TECHNIP 2,86% à 73,68 euros, les parapétrolières ayant été soutenues par la remontée des cours du pétrole qui s'étaient détendus en début de semaine après l'accord international sur le programme nucléaire iranien. Hors CAC 40 CGG a pris 1,94% à 15,23 euros.

* Les valeurs chimiques (+0,7%) et loisirs transports (+0,3%) ont enregistré les deux meilleures performances sectorielles en Europe.

* ACCOR (+2,79% à 32,29 euros) a poursuivi une remontée entamée la veille. Le titre avait chuté de plus de 7% mercredi lors de l'annonce par son nouveau PDG Sébastien Bazin d'une réorganisation des activités du groupe.

* AB SCIENCE (+3,71% à 14,52 euros) a signé la plus forte hausse sur un rebond, le titre ayant chuté de plus de 26% au cours des cinq dernières séances après que les autorités ont émis un avis négatif sur l'usage du masitinib dans le traitement du cancer de l'intestin.

* Les baisses ont été modestes au sein du CAC 40.

* LVMH (-1,39% à 138,75 euros), STMICROELECTRONICS (-1,18% à 5,79 euros), les deux valeurs étant dans une configuration baissière, et KERING (-1,12% à 163,25 euros), qui a subi des prises de bénéfice, ont accusé les trois plus fortes baisses du CAC 40.

Depuis la publication de ses résultats trimestriels jugés décevants, le 16 octobre, le titre LVMH a perdu 3% et n'a toujours pas comblé le gap baissier ouvert ce jour-là entre 144,35 et 138,7 euros. Il évolue depuis dans un canal compris entre 135 et 142,75 euros.

STMICRO a enfoncé la zone de support autour de 5,84 euros et, selon des analystes graphiques, son prochain objectif se situe autour de 5,0 euros.

* SOLOCAL (-3,31% à 1,17 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. A l'issue d'une visite dans l'entreprise, Gilbert Dupont confirme son conseil d'alléger et relève la prime de risque (objectif de cours ramené de 1,4 à 1,1 euro), le broker estimant que le groupe va très probablement procéder à une augmentation de capital.

* M6-METROPOLE TV a perdu 2,1% à 16,055 euros et TF1 a cédé 0,22% à 13,75 euros. Exane BNP Paribas, qui a abaissé sa recommandation sur les deux titres, souligne que le secteur des médias devrait croître à un rythme plus modéré l'année prochaine.

* EUTELSAT a perdu 1,43% à 21,66 euros, l'agence de notation Moody's ayant abaissé jeudi sa note crédit à "Baa3" contre "Baa2" après l'annonce par l'opérateur de satellites d'un projet d'émission d'obligations senior non garanties en euros lié à l'acquisition de SatelitesMexicanos.

* CEGEDIM s'est adjugé 4,25% à 20,85 euros après la confirmation par le groupe de ses objectifs annuels et l'annonce d'une amélioration de ses résultats au troisième trimestre.

Raoul Sachs, Constance de Cambiaire, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant