Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,57% à 3.467,03 points (+0,8% sur la semaine), tiré par les bancaires, elles-mêmes dopées par l'approche de la deuxième opération de refinancement (LTRO) à trois ans de la Banque centrale européenne, mercredi prochain :

* SOCIETE GENERALE (+6,22% à 24,43 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, CREDIT AGRICOLE a pris 1,83% à 4,898 euros et BNP PARIBAS 1,71% à 36,92 euros.

Hors CAC 40, NATIXIS s'est adjugé 3,79% à 2,629 euros, sa maison mère BPCE ayant fait savoir qu'elle n'avait pas besoin du refinancement BCE à trois ans. CA Cheuvreux est passé à l'achat sur Natixis.

L'indice Stoxx des bancaires a progressé de 0,99%.

* En revanche DEXIA a perdu 4,18% à 0,275 euro, plus forte baisse du SBF 120 au lendemain d'une chute de 6,51% et l'annonce d'une perte de près de 12 milliards d'euros en 2011.

Selon la presse belge, la Belgique et la France ont trouvé un accord autorisant Dexia à émettre pour 17 milliards d'euros de nouvelles dettes. La banque s'est engagée en échange à dénouer plus rapidement ses liens avec sa filiale Dexia Banque Belgique.

* ALSTOM a progressé de 4,19% à 32,35 euros. Selon des analystes, la valeur a profité de l'annonce, passée inaperçue la veille, d'un contrat en Malaisie.

* CARREFOUR a fini sur un gain de 2,75% à 18,32 euros. Le conglomérat turc Sabanci a mandaté la banque Rothschild pour évaluer les options stratégiques concernant sa participation dans Carrefoursa, sa coentreprise avec Carrefour.

* PPR s'est octroyé 2,36% à 127,80 euros. CA Cheuvreux est passé à l'achat avec un objectif de cours augmenté de 16,1% à 145 euros, à la suite des résultats publiés la semaine dernière.

* A rebours de tendance, SAFRAN (-2,14% à 24,22 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. JPMorgan reste à surpondérer mais ajuste en baisse de 6% sa prévision de bénéfice par action 2012 et son objectif de cours, qui passe ainsi à 29,33.

* EIFFAGE (+16,14% à 29,51 euros) a terminé en tête du SRD, le groupe de BTP ayant fait état de perspectives 2012 dépassant les attentes des analystes en matière de résultats et de réduction de la dette, après une année 2011 plombée par des éléments non récurrents.

* INGENICO a progressé de 11,76% à 36,49 euros après des résultats du quatrième trimestre 2011 supérieurs aux attentes et des perspectives jugées "offensives".

* SOITEC a fait un bond de 6,66% à 4,661 euros sur la perspective d'un nouveau contrat dans l'énergie solaire.

* CFAO a gagné 4,34% à 30,05 euros, la société ayant enregistré une croissance à deux chiffres de ses revenus en 2011 en dépit des retombées de la crise ivoirienne et du séisme japonais.

* IPSEN a perdu 3,54% à 22,09 euros, plus forte baisse du SRD. Exane BNP Paribas a abaissé sa recommandation sur le titre à neutre.

* TECHNICOLOR a finalement abandonné 1,88% à 2,197 euros après avoir lourdement chuté en séance (jusqu'à 10,7%). Le groupe a enregistré un Ebitda en baisse de 5,9% en 2011 et prévoit de dégager un flux de trésorerie disponible supérieur à 400 millions d'euros d'ici à 2015. Un analyste parle de "déception", le groupe n'ayant pas fait d'annonce sur son programme Smartphone, ce qui était très attendu.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant