Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, soutenue par la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, où le taux de chômage est tombé à un plus de quatre ans en avril grâce à un nombre de créations de postes nettement plus élevé qu'attendu.

L'indice CAC 40, qui a fermé un "gap" ouvert depuis le 11 juillet 2011, a fini à 3.912,95 points, en hausse de 1,4%, soit pratiquement la moitié de son gain de la semaine (+2,7%):

* Les groupes parapétroliers VALLOUREC (+12,27% à 40,39 euros, plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120) et CGG (+12,25% à 18,69 euros) ont été les vedettes du jour, le marché saluant leurs publications trimestrielles ressorties toutes deux au-dessus des attentes. et

De son côté, TECHNIP a gagné 3,65% à 83,54 euros.

* EDF (+2,9% à 17,735 euros) s'est rapproché d'une résistance technique majeure vers 18,20 euros après avoir franchi un seuil important autour de 17,5-17,6 euros.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été soutenues par l'emploi américain et l'engagement de la BCE d'assurer aux banques des liquidités illimitées jusqu'à la mi-2014 et d'étudier les moyens de favoriser les prêts aux PME.

MICHELIN a avancé de 3,7% à 66,47 euros, RENAULT de 3,13% à 53,65 euros, ALSTOM de 3,02% à 31,915 euros et ARCELORMITTAL de 2,64% à 9,631 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base (+3,55%) a signé la plus forte hausse sectorielle en Europe devant celui de l'automobile (+3,06%).

* Les BANQUES de la ZONE EURO (+1,9%) ont également profité de l'engagement de la BCE, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE progressant de 2,75% à 28,545 euros et CRÉDIT AGRICOLE de 2,11% à 7,158 euros, quand BNP PARIBAS qui a assuré lors de ses résultats trimestriels que son plan de réduction de coûts était désormais bien engagé s'est adjugé 2,38% à 43,89 euros.

* A rebours de tendance, certaines VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont été délaissées après avoir profité de l'intérêt des investisseurs dans un contexte de dégradation de l'économie mondiale.

PERNOD RICARD a cédé 1,1% à 93,60 euros, plus forte baisse du CAC 40, VIVENDI a perdu 0,79% à 16,935 euros, et L'ORÉAL, que Goldman Sachs a retiré de ses valeurs paneuropéennes préférées, a fini en repli de 0,33% à 135,60 euros. L'indice Stoxx du secteur agroalimentaire européen (-0,03%) a accusé la seule baisse sectorielle en Europe.

* LEGRAND a perdu 0,38% à 35,555 euros, la valeur n'ayant pas réussi à franchir une résistance technique testée à plusieurs reprises entre 35,6 et 35,8 euros.

* AIR FRANCE-KLM (-4,52% à 7,638 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après l'annonce d'une réduction de sa perte d'exploitation moins forte qu'espéré au premier trimestre.

* ADP a perdu 2,33% à 67,60 euros. Un consortium turc a remporté l'appel d'offres pour la construction du troisième aéroport d'Istanbul, au détriment notamment de TAV Holding, filiale d'Aéroports de Paris.

* BOLLORÉ a reculé de 1,08% à 314,55 euros dans des volumes ayant représenté 2,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois après avoir fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel en repli de 3%, la progression des revenus de ses activités de transport n'ayant pas permis de compenser la contraction enregistrée dans la logistique pétrolière.

* REMY COINTREAU s'est replié de 1,08% à 87,70 euros. Orpar, la holding financière réunissant la famille Hériard Dubreuil, a cédé 2,9% du capital de Rémy Cointreau pour environ 128 millions d'euros.

* EURAZÉO s'est octroyé 5,35% à 42,465 euros, la valeur ayant franchi sa moyenne mobile à 50 jours (à 40,754 euros) et une autre résistance technique à 41,2 euros.

* BOURSORAMA a chuté de 6,07% à 5,88 euros dans des volumes ayant représenté 3,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois après que la filiale de la Société générale a lancé un avertissement sur ses résultats.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant