Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse où le CAC 40 a signé sa troisième séance de baisse d'affilée. L'indice a cédé 0,1% à 3.527,37 points, affecté par un léger flux de prises de profits, alimenté par une baisse inattendue des ventes dans l'immobilier ancien aux Etats-Unis.

* Les valeurs BANCAIRES et d'ASSURANCES ont été les premières victimes des prises de bénéfices. Les propos tenus mardi soir par le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, qui reste vigilant sur l'Europe, ont également fragilisé le secteur bancaire, souligne un analyste.

SOCIETE GENERALE a perdu 1,81% à 24,195 euros, AXA 1,73% à 12,780 euros, CREDIT AGRICOLE 1,29% à 4,992 euros et BNP PARIBAS 0,86% à 38,000 euros. Hors CAC, CNP ASSURANCES est encore retombé de 2,22% à 12,320 euros et DEXIA de 3,45% à 0,28 euro.

Les bancaires s'inscrivent, comme l'ensemble du marché, tout juste au-dessus de leurs niveaux de soutien, signale Day-By-Day.

* CAPGEMINI (+3,13% à 34,110 euros) est arrivé en tête des hausses de l'indice CAC 40. Société générale est passé à l'achat sur la valeur. BULL a gagné 4,83% à 3,04 euros, en tête des hausses du SBF 120.

* DANONE a perdu 1,23% à 51,200 euros en raison d'une plus grande prudence exprimée par le groupe agroalimentaire sur ses perspectives en Europe de l'ouest lors d'une réunion d'analystes en cours à Londres.

* PSA PEUGEOT CITROEN a repris 1,43% alors que clôturait ce mercredi la souscription à son augmentation de capital d'un milliard d'euros décidée dans le cadre du rapprochement du constructeur français avec l'américain GENERAL MOTORS.

* EIFFAGE a perdu 2,68% à 30,105 euros. Kepler a abaissé sa recommandation sur le titre d'"acheter" à "alléger".

* NICOX s'est envolé de 35,43% à 4,224 euros après avoir conclu l'acquisition de 11,8% du capital d'Altacor, une société britannique non cotée spécialisée en ophtalmologie, un accord assorti d'une option d'achat sur le solde des actions de cette entreprise.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant