Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le , mis à jour à 18:41
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a enregistré une deuxième séance consécutive de hausse (+1,08% à 4.946,02 points au lendemain d'une progression de 1,51%), toujours porté par de fortes anticipations de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) à l'issue de la réunion de son Conseil des gouverneurs jeudi prochain.

* Les valeurs liées aux matières premières ont mené la hausse, dopées par l'espoir d'un soutien de la Chine au secteur minier.

ARCELORMITTAL (+6,1% à 4,73 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120. APERAM a pris 2,98% à 32,18 euros. ERAMET a bondi de 9,61% à 32,12 euros, plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small.

TECHNIP a progressé de 4,78% à 50,24 euros, TOTAL de 1,47% à 47,03 euros. Hors CAC, VALLOUREC a gagné 4,98% à 9,9 euros.

* Les CYCLIQUES et les BANCAIRES ont été les principaux bénéficiaires des anticipations d'assouplissement supplémentaire de la BCE.

RENAULT s'est octroyé 3,48% à 93,68 euros, ACCOR 3,45% à 39,32 euros. Du côté des bancaires, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a pris 2,23% à 44,53 euros, CRÉDIT AGRICOLE 1,69% à 11,4 euros et BNP PARIBAS 1,49% à 55,89 euros.

* VEOLIA a pris 4,14% à 22,765 euros. Le groupe a annoncé avoir lancé dans les Emirats arabes unis un programme pilote pour tester de nouvelles technologies de désalinisation de l'eau de mer, économes en énergie.

* EDF a gagné 3,66% à 14,585 euros. EDF investira 2 à 2,5 milliards d'euros par an pour atteindre ses objectifs de développement en matière d'énergies renouvelables, a déclaré jeudi Antoine Cahuzac, directeur exécutif du groupe en charge du secteur. L'électricien public entend doubler d'ici à 2030 ses capacités en matière d'énergies renouvelables, pour les porter de 28 gigawatts (GW) à plus de 50 GW.

* STMICROELECTRONICS (+5,44% à 7,0 euros) a signé la deuxième meilleure performance du SBF 120 après la publication par le fabricant allemand de puces Infineon (+13,46%) de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

* En revanche, VIVENDI a lâché 0,80% à 19,95 euros alors qu'ALTICE (+7,57% à 14,0 euros) a acquis les droits de diffusion de la Premier League pour le marché français au détriment de Canal+, filiale de Vivendi.

*PERNOD RICARD (-0,88% à 107,5 euros) et UNIBAIL-RODAMCO (-0,14% à 243,55 euros) ont pâti de leur statut de valeurs défensives dans un environnement de marché plus optimiste sur la reprise.

* RÉMY COINTREAU (-3,0% à 65,64 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. Le groupe a fait état d'un repli de son résultat opérationnel courant au premier semestre à données comparables, sur fond de ventes en berne en Chine.

* PIERRE ET VACANCES a pris 4,28% à 29,72 euros après l'annonce par le spécialiste des résidences de loisirs d'un bond de son résultat opérationnel courant annuel soutenu par le redressement de ses activités touristiques.

* LDC a perdu 6,66% à 185,27 euros au lendemain de la publication par la société propriétaire des marques de volailles Le Gaulois et Loué de résultats semestriels jugés solides mais qui ont incité les investisseurs à prendre leurs bénéfices après le très bon parcours boursier de la valeur qui gagne encore près de 38% depuis le début de l'année.

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant