Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,38% à 4.460,53 points, soutenu comme les autres indices européens, par l'actualité des opérations de fusions & acquisitions, notamment autour d'Alstom et AstraZeneca.

* Faute de pouvoir jouer ALSTOM suspendu depuis vendredi matin, les investisseurs se tournent vers son principal actionnaire BOUYGUES (29,4% du capital), dont le titre a fini en tête des hausses du CAC 40 et gagné 2,02% à 32,25 euros.

La création d'activité en France est le critère déterminant pour l'Etat français dans le dossier Alstom, a déclaré lundi François Hollande.

Alstom a différé ce week-end son projet de céder à General Electric ses activités Energie après les initiatives de Siemens et de l'Etat.

* Les valeurs de la PHARMACIE et de la santé (+1,5%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe, emmenées par ASTRAZENECA qui a bondi de plus de 14% à Londres après avoir rejeté une offre de rachat lancée par PFIZER.

* SANOFI s'est adjugé 1,3% à 77,15 euros. Le groupe a par ailleurs annoncé des "résultats positifs" d'une étude mondiale de l'efficacité d'un vaccin contre la dengue.

* TOTAL a gagné 1,34% à 50,3 euros. Le groupe a déclaré ne pas avoir lancé, à ce jour, de processus de vente de sa filiale Totalgaz spécialisée dans la commercialisation de gaz de pétrole liquéfié (GPL), démentant des informations de presse.

* ALCATEL-LUCENT (-2,84% à 2,804 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. Selon des analystes, le niveau de risque du titre, très volatil, est "beaucoup plus élevé que la moyenne du marché".

* PUBLICIS a perdu 2,28% à 60,39 euros. Les dirigeants de Publicis et Omnicom travaillent ensemble pour régler la question, en suspens depuis sept mois, du choix du directeur financier du futur numéro un mondial de la publicité qui naîtra de la fusion de leurs sociétés, a-t-on appris de trois personnes au fait du dossier.

* SOITEC (+11,86% à 2,17 euros) a fini en tête des hausses de l'indice SBF 120, Natixis ayant relevé sa recommandation de neutre à achat sur le titre du spécialiste de matériaux semi-conducteurs et de technologie photovoltaïque, avec un objectif de cours porté de 2,3 à 2,7 euros.

* NEXANS a accru ses gains en fin de séance et fini en hausse de 6,68% à 40,965 euros sur d'importants rachats de positions vendeuses à découvert après que ISS Proxy Advisor Services a conseillé à ses clients actionnaires de soutenir Amber Capital qui demande à l'AG du 15 mai de démettre le PDG de Nexans Frédéric Vincent. Selon une source proche du dossier, des fonds actionnaires de Nexans, qui avaient prêté leurs titres à d'autres fonds qui étaient vendeurs à découvert, ont commencé à rappeler ces titres afin de pouvoir voter à l'assemblée générale. Selon des données de Markit, avant l'ouverture, 5,7% du capital de Nexans fait l'objet d'opérations de prêt-emprunt de titre.

* MAUNA KEA TECHNOLOGIES a gagné 2,6% à 11,45 euros après avoir obtenu l'autorisation de mise sur le marché japonais de son produit phare, le Cellvizio.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant