Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a poursuivi son rebond et gagné 0,5% à 4.244,10 points dans un marché peu actif (2,7 milliards d'euros échangés sur les valeurs de l'indice sur Euronext) en ce jour de commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale.

* Les TÉLÉCOMS (+2,17%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe, tirés par Vodafone, qui enregistre la meilleure performance de cet indice (+5,39%) après avoir révisé en hausse ses prévisions de résultats 2014-2015 et annoncé des performances commerciales moins mauvaises qu'attendu au deuxième trimestre.

ORANGE (+4,17% à 12,99 euros) a enregistré la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120. ILIAD a gagné 2,4% à 189,50 euros.

* ACCOR (+2,81% à 34,03 euros) s'est classé derrière, poursuivant un rebond technique engagé depuis qu'il a franchi le 30 octobre sa moyenne mobile à 20 jours (qui se situait alors à 32,173). Ce mardi, le titre a tourné autour de sa moyenne mobile 50 jours (34,05) avec un plus haut à 34,06.

* AIR FRANCE-KLM a gagné 2,31% à 7,186 euros, portée comme les autres compagnies aériennes par la chute des cours du pétrole.

* EDF a progressé de 1,51% à 23,51 euros, le titre continuant un rebond déclenché à l'issue d'une correction à la mi-octobre. Depuis son plus bas du 16 octobre, le titre a gagné plus de 11%, effaçant une bonne partie de la perte de 18,8% enregistrée pendant la correction entre le 30 septembre et le 16 octobre.

* LEGRAND a gagné 1,67% à 40,825 euros. Jefferies entame le suivi de la valeur en conseillant de la conserver (objectif de cours : 44 euros).

* SCHNEIDER a gagné 1,05% à 62,77 euros. Jefferies a entamé la couverture avec une recommandation de sous-performance et un objectif de cours de 62 euros.

Les produits de base (-0,51%) et les pétrolières (-0,99%) ont signé les plus fortes baisses sectorielles en Europe dans le sillage des cours de métaux et du pétrole brut.

* Plus forte baisse du CAC, TECHNIP a lâché 1,63% à 60,38 euros et TOTAL 0,84% à 46,71 euros. CGG, qui a le plus souffert ces derniers mois de la chute des cours du pétrole et des décisions des majors de réduire leurs investissements, se distingue et poursuit sa récente remontée (+2,95% à 5,414 euros). MAUREL ET PROM a abandonné 2,57% à 8,718.

* ARCELORMITTAL a perdu 1,12% à 9,74 euros. Citigroup a abaissé son conseil d'achat à neutre avec un objectif de cours ramené de 12 à 11 euros. Le titre est également pénalisé par la chute des prix du minerai de fer, proches de leurs plus bas de cinq ans.

* Le secteur très cyclique de l'automobile a cédé 0,29% après les ambitions chinoises annoncées par la plupart des acteurs du marché auto. RENAULT a perdu 1,45% à 59,06 euros, PSA 0,64% à 9.026 euros.

FAURECIA a reculé de 0,92% à 26,48 euros. L'équipementier auto a annoncé mardi viser un chiffre d'affaires supérieur à quatre milliards d'euros en Chine d'ici 2018, contre 2,3 milliards attendus cette année. Le groupe a également annoncé un refinancement anticipé de sa dette bancaire visant à allonger la maturité de celle-ci et précise avoir obtenu le même jour de Fitch une note long-terme BB-, avec perspective stable.

* AREVA (+3,25% à 11,925 euros) a fini parmi les meilleures performances de l'indice SBF 120, aidée par une note positive d'Exane BNP Paribas qui a relevé son conseil de sous-performance à neutre.

* Plus forte hausse du CAC Mid & Small, RECYLEX (ex-Metaleurop) s'est envolé de 14,87% à 2,24 euros après avoir annoncé lundi que Glencore, son principal actionnaire, n'entendait pas résilier le prêt de 16 millions d'euros qu'il lui a accordé en octobre, ce qui permettra au spécialiste français du recyclage du plomb et du plastique de financer les deux dernières échéances de son plan de continuation.

* SOLOCAL (-3,4% à 0,471 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF sur des prises de bénéfice au lendemain d'une hausse de 3,83%.

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a poursuivi son rebond et gagné 0,5% à 4.244,10 points dans un marché peu actif (2,7 milliards d'euros échangés sur les valeurs de l'indice sur Euronext) en ce jour de commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale.

* Les TÉLÉCOMS (+2,17%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe, tirés par Vodafone, qui enregistre la meilleure performance de cet indice (+5,39%) après avoir révisé en hausse ses prévisions de résultats 2014-2015 et annoncé des performances commerciales moins mauvaises qu'attendu au deuxième trimestre.

ORANGE (+4,17% à 12,99 euros) a enregistré la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120. ILIAD a gagné 2,4% à 189,50 euros.

* ACCOR (+2,81% à 34,03 euros) s'est classé derrière, poursuivant un rebond technique engagé depuis qu'il a franchi le 30 octobre sa moyenne mobile à 20 jours (qui se situait alors à 32,173). Ce mardi, le titre a tourné autour de sa moyenne mobile 50 jours (34,05) avec un plus haut à 34,06.

* AIR FRANCE-KLM a gagné 2,31% à 7,186 euros, portée comme les autres compagnies aériennes par la chute des cours du pétrole.

* EDF a progressé de 1,51% à 23,51 euros, le titre continuant un rebond déclenché à l'issue d'une correction à la mi-octobre. Depuis son plus bas du 16 octobre, le titre a gagné plus de 11%, effaçant une bonne partie de la perte de 18,8% enregistrée pendant la correction entre le 30 septembre et le 16 octobre.

* LEGRAND a gagné 1,67% à 40,825 euros. Jefferies entame le suivi de la valeur en conseillant de la conserver (objectif de cours : 44 euros).

* SCHNEIDER a gagné 1,05% à 62,77 euros. Jefferies a entamé la couverture avec une recommandation de sous-performance et un objectif de cours de 62 euros.

Les produits de base (-0,51%) et les pétrolières (-0,99%) ont signé les plus fortes baisses sectorielles en Europe dans le sillage des cours de métaux et du pétrole brut.

* Plus forte baisse du CAC, TECHNIP a lâché 1,63% à 60,38 euros et TOTAL 0,84% à 46,71 euros. CGG, qui a le plus souffert ces derniers mois de la chute des cours du pétrole et des décisions des majors de réduire leurs investissements, se distingue et poursuit sa récente remontée (+2,95% à 5,414 euros). MAUREL ET PROM a abandonné 2,57% à 8,718.

* ARCELORMITTAL a perdu 1,12% à 9,74 euros. Citigroup a abaissé son conseil d'achat à neutre avec un objectif de cours ramené de 12 à 11 euros. Le titre est également pénalisé par la chute des prix du minerai de fer, proches de leurs plus bas de cinq ans.

* Le secteur très cyclique de l'automobile a cédé 0,29% après les ambitions chinoises annoncées par la plupart des acteurs du marché auto. RENAULT a perdu 1,45% à 59,06 euros, PSA 0,64% à 9.026 euros.

FAURECIA a reculé de 0,92% à 26,48 euros. L'équipementier auto a annoncé mardi viser un chiffre d'affaires supérieur à quatre milliards d'euros en Chine d'ici 2018, contre 2,3 milliards attendus cette année. Le groupe a également annoncé un refinancement anticipé de sa dette bancaire visant à allonger la maturité de celle-ci et précise avoir obtenu le même jour de Fitch une note long-terme BB-, avec perspective stable.

* AREVA (+3,25% à 11,925 euros) a fini parmi les meilleures performances de l'indice SBF 120, aidée par une note positive d'Exane BNP Paribas qui a relevé son conseil de sous-performance à neutre.

* Plus forte hausse du CAC Mid & Small, RECYLEX (ex-Metaleurop) s'est envolé de 14,87% à 2,24 euros après avoir annoncé lundi que Glencore, son principal actionnaire, n'entendait pas résilier le prêt de 16 millions d'euros qu'il lui a accordé en octobre, ce qui permettra au spécialiste français du recyclage du plomb et du plastique de financer les deux dernières échéances de son plan de continuation.

* SOLOCAL (-3,4% à 0,471 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF sur des prises de bénéfice au lendemain d'une hausse de 3,83%.

(Raoul Sachs, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant