Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a fini pratiquement inchangée une séance prudente marquée par les interrogations et les doutes autour des politiques monétaires de la BCE et de la Fed, le référendum en Ecosse et les sanctions contre Moscou qui devaient être discutées à Bruxelles.

L'indice CAC 40 a terminé à 4.450,79 points (-0,04%):

* De nombreuses CYCLIQUES ont pâti des interrogations actuelles du marché.

LAFARGE a cédé 1,78% à 58,33 euros, ARCELORMITTAL 1,14% à 11,255 euros et LEGRAND 1,03% à 43,415 euros, plus fortes baisses du CAC 40. SCHNEIDER ELECTRIC a perdu 0,8% à 64,50 euros et RENAULT 0,73% à 60,04 euros.

* En revanche, EDF (+1,27% à 25,85 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40. Goldman Sachs a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "acheter", le broker anticipant notamment plusieurs annonces de la part du gouvernement français sur les tarifs de l'électricité qui devraient améliorer la visibilité pour EDF.

* GEMALTO s'est octroyé 1,11% à 73,56 euros après la présentation par Apple de deux versions de son nouveau téléphone mobile qui intégreront chacune une antenne de paiement sans contact (near-field communication ou NFC).

De son côté, INGENICO a abandonné 2% à 74,07 euros. Des investisseurs estiment que l'annonce d'Apple ne devrait pas changer "grand-chose" pour Ingenico.

* BNP PARIBAS a pris 0,98% à 53,85 euros et SOCIETE GENERALE 0,61% à 41,30 euros. Dans une note sur les deux valeurs, Espirito Santo Investment Bank souligne la "bonne" performance sous-jacente mise en lumière par les derniers résultats malgré la morosité de l'environnement économique européen.

* GENFIT a encore grimpé de 3,43% à 41,67 euros, après avoir inscrit en matinée un nouveau plus haut historique à 44,24 euros, au lendemain d'un bond de 11,39%, l'engouement autour de la société biopharmaceutique, en particulier aux Etats-Unis, restant fort alors qu'elle participe à plusieurs conférences investisseurs internationales.

* ERAMET s'est replié de 4,9% à 84,41 euros, plus forte baisse du SBF 120, dans le sillage des cours du nickel (-0,8% vers 18h) alors que les craintes sur l'offre au niveau mondial diminuent.

* LAGARDERE a reculé de 4,65% à 20,61 euros, la valeur ayant échoué à franchir une résistance technique vers 21,60 euros.

* TECHNICOLOR a fini en repli de 2,06% à 5,605 euros, la valeur ayant enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours, à 5,691 euros.

* AREVA a baissé de 0,91% à 11,975 euros. Standard & Poor's statuera d'ici 30 jours sur un éventuel placement des notes de crédit d'Areva en catégorie spéculative. Mardi soir, l'agence de notation a placé les notes du spécialiste français de l'énergie nucléaire sous surveillance avec "implication négative".

* MAISONS FRANCE CONFORT a reculé de 5,11% à 31,20 euros, la société de construction de maisons individuelles ayant fait état de résultats semestriels et de perspectives jugés décevants.

* INTERPARFUMS a abandonné 2,95% à 23,05 euros après avoir publié un résultat net inférieur aux attentes et malgré la confirmation de son objectif de rentabilité pour l'année 2014.

* GAMELOFT a perdu 2,03% à 4,83 euros avant la publication prévue après la clôture de la Bourse de ses résultats semestriels.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant