Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,66% à 4.325,10 points, pénalisé par les actions liées aux matières premières et à l'automobile alors que Fiat, dans un article de la presse allemande, est à son tour soupçonné d'avoir faussé la mesure de ses émissions polluantes.

* Les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES (-0,64%) et au PÉTROLE (-1,43%) ont reculé en Europe dans le sillage du cours des métaux et du brut (-1,68% à 47,90 dollars pour le baril de Brent à 17h52), une nouvelle fois affectés par les craintes entourant la demande chinoise mais aussi japonaise.

ARCELORMITTAL a perdu 3,2% à 3,836 euros, plus forte baisse du SBF 120, et ERAMET 3,1% à 26,86 euros.

TOTAL a lâché 1,43% à 42,39 euros. VALLOUREC a perdu 3,16% à 3,001 euros et touché un plus bas depuis fin février. De son côté, CGG a reculé de 1,59% à 0,62 euro.

* Les VALEURS liées à l'AUTOMOBILE (-1,29% pour l'indice sectoriel européen) ont été entraîné dans la dégringolade de FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES (-4,44%), mis en cause dans la presse allemande dans le dossier des émissions polluantes.

RENAULT a perdu 1,14% à 78,98 euros, GROUPE PSA 1,06% à 13,115 euros, VALEO 0,91% à 130,70 euros, FAURECIA 1,43% à 34,79 euros.

* SANOFI a cédé 1,38% à 70,20 euros. Une étude préliminaire des autorités sanitaires américaines (FDA) met en doute le bénéfice qu'apporterait une association de médicaments anti-diabète que Sanofi espère mettre sur le marché.

* Contre la tendance, les VALEURS TECHNOLOGIQUES ont en revanche été recherchées dans le sillage du Nasdaq qui a progressé de plus de 1% vendredi et leur indice sectoriel européen a signé la plus forte hausse en Europe (+0,65%).

CAPGEMINI, plus forte hausse du CAC 40, a progressé de 1,42% à 82,89 euros. SOPRA STERIA a pris 2,24% à 118,85 euros et INGENICO 1,15% à 105,10 euros.

* VINCI a avancé de 0,52% à 66,35 euros, porté par une note de Goldman Sachs, qui souligne les perspectives de croissance à moyen terme des activités de construction et de péages du groupe de BTP et de concessions.

* INNATE PHARMA (+6,71% à 12,88 euros) a fini en tête du SBF 120 et signé sa plus forte hausse en une seule séance depuis fin février (+6,985%) alors que plusieurs analystes soulignent que la société biopharmaceutique, qui a effectué un roadshow la semaine dernière, suscite l'enthousiasme des investisseurs dans l'attente de nombreux résultats d'études cliniques, notamment concernant la leucémie de l'adulte.

* UBISOFT ENTERTAINMENT (+1,9% à 31,08 euros) a clôturé à un plus haut depuis près de huit ans, plusieurs analystes soulignant que l'éditeur de jeux vidéo continue de profiter de l'OPA sur sa société jumelle GAMELOFT (-0,13% à 7,98 euros) lancée par Vivendi (-0,87% à 17,17 euros). Vivendi a dit fin avril qu'il souhaitait être représenté au conseil d'Ubisoft, dont il détient plus de 15% des droits de vote.

* AIR FRANCE-KLM s'est adjugé 1,84% à 7,353 euros, porté comme tout le secteur aérien, selon plusieurs analystes, par la baisse des prix pétroliers et les annonces de Ryanair (+2,8%), qui anticipe une nouvelle progression de son bénéfice net en 2016-2017.

(Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant