Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse, les marchés saluant l'adoption par les députés grecs des mesures d'austérité exigées par les créanciers d'Athènes pour débloquer un troisième plan d'aide.

L'indice CAC 40 a poursuivi son rally haussier et gagné 1,47% à 5.121,50 points, enchaînant une septième séance en territoire positif.

* Les valeurs du secteur AUTOMOBILE ont été bien entourées, l'indice européen (+2,02%) signant la plus forte des hausses sectorielles. Les ventes de voitures neuves ont enregistré sur le continent leur plus forte croissance depuis cinq ans et demi avec une progression de 14,8% sur un an.

RENAULT a grimpé de 2,34% à 93,50 euros, tandis que PEUGEOT a légèrement progressé (+0,33% à 18,205 euros).

Du côté des équipementiers automobiles, PLASTIC OMNIUM, parmi les plus fortes hausses du SBF 120, s'est octroyé 3,67% à 23,745 euros, FAURECIA 2,86% à 36,50 euros et MICHELIN 1,62% à 97 euros.

* Le SECTEUR TÉLÉCOMS a progressé après la publication de plusieurs notes d'analystes optimistes et confiants sur les résultats à venir.

BOUYGUES, maison-mère de Bouygues Télécom, s'est adjugé 2,57% à 33,12 euros et ILIAD (Free) 2,24% à 209,80 euros.

ORANGE, plus forte hausse du CAC 40, a grimpé de 3,45% à 15,43 euros, porté par une note de Berenberg dans laquelle le broker, qui a relevé sa recommandation de "conserver" à "acheter" avec un objectif de cours de 17 euros contre 15,50 euros, envisage une amélioration du revenu moyen par abonné (Arpu) en France et relève ses prévisions de chiffres d'affaires de 1%/2% pour 2016-2018 et de 1%/3% pour 2019.

* Dans leur ensemble, les VALEURS CYCLIQUES ont profité de la baisse de l'euro face au dollar, autour de 1,09 dollar, contre plus de 1,11 dollar en début de semaine.

UNIBAIL RODAMCO a gagné 2,52% à 246,45 euros, SAINT-GOBAIN 2,47% à 42,895 euros, tandis que PUBLICIS GROUPE a gagné 2,07% à 72,94 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 1,74% à 63,74 euros.

* De son côté, CARREFOUR s'est adjugé 2,79% à 30,97 euros, grâce à la vigueur de son activité au Brésil - malgré la crise qui frappe le pays - ce qui a compensé le ralentissement de sa dynamique en France où la concurrence reste féroce.

* Sur le SBF 120, CASINO a gagné 3,33% à 71,30 euros, portée par une activité trimestrielle meilleure qu'attendu grâce aux ventes réalisées en France.

* Toujours sur le SBF 120, Ipsos a grimpé de 5,69% à 25 euros, signant la plus forte hausse de l'indice. La société d'études et de sondages a profité de l'annonce de son acquisition de l'américain RDA Group, spécialisé dans le secteur automobile, qui devrait lui permettre de diversifier ses activités.

* ADOCIA a pour la cinquième séance consécutive clôturé en hausse (3,31% à 86,53 euros) avec un nouveau plus historique en séance (87,32 euros), la société biopharmaceutique bénéficiant toujours de l'intérêt des investisseurs après l'annonce la semaine dernière du lancement de deux essais cliniques de Phase Ib évaluant sa formulation combinant insuline lente et rapide.

* Contre la tendance, Gemalto, plus forte baisse de l'indice SBF 120, a chuté de 5,03% à 78,95 euros, plusieurs traders citant une information du Financial Times selon laquelle Apple et Samsung pourraient lancer une carte Sim électronique concurrente.

* INNATE PHARMA a clôturé en baisse de 2,56% à 15,20 euros, pénalisée par des prises de bénéfices au lendemain d'une séance où la biotech française a bondi de 9,47%, alors que les analystes continuent de souligner son changement de dimension après l'accord conclu avec AstraZeneca.

* ELIOR a reculé de 0,58% à 19,65 euros après avoir testé une résistance technique vers 19,60 euros.

* Sur le CAC Mid & Small, HAULOTTE GROUP a grimpé de 4,41% à 18,01 euros, la valeur, très cyclique, bénéficiant du trend haussier, ainsi que de bonnes perspectives pour 2015/2016, selon une analyste en poste à Paris.

* En revanche, MAUNA KEA TECHNOLOGIES a clôturé en baisse de 2,86% à 4,07 euros, le spécialiste de la biopsie optique ayant était pénalisé par la publication la veille d'un recul de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre.

* MEDIAN TECHNOLOGIES a bondi de 37,36% à 11,95 euros, après avoir été suspendu depuis le 3 juillet et l'annonce d'une augmentation de capital. Mercredi, l'éditeur de logiciels pour l'imagerie médicale a dit avoir finalisé cette opération d'un montant de 19,8 millions d'euros, via un placement privé de 1.650.000 actions nouvelles au prix unitaire de 12 euros.

(Raphaël Bloch et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant