Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en nette baisse (-1,41% à 4.820,28 points), les investisseurs limitant les risques après que deux chasseurs F-16 turcs ont abattu un avion de combat russe près de la frontière avec la Syrie.

* Les VALEURS LIÉES AU TOURISME (-2,33%) ont été fortement pénalisées par plusieurs indications montrant une baisse des réservations vers Paris et une chute de la fréquentation des grands magasins après les attentats du 13 novembre.

ACCOR, plus forte baisse du CAC 40, a reculé de 4,86% à 38,60 euros, signant sa plus forte baisse sur une seule séance depuis août (-5,14%). LVMH a perdu 4,29% à 154,95 euros et KERING 3,01% à 160,95 euros.

* UNIBAIL-RODAMCO a chuté de 3,91% à 239,65 euros, Goldman Sachs, qui a abaissé son conseil sur la foncière de "neutre" à "vendre", jugeant en danger la perspective de croissance à moyen terme de résultat.

* En revanche, les VALEURS PÉTROLIÈRES (+0,54%) ont bien résisté, soutenues notamment par un rebond du cours de l'or noir, avec un prix du baril de Brent en hausse (+2,92% à 17h41), sur fond de risque d'un regain de tensions au Moyen-Orient après la montée des tensions russo-turcques.

TOTAL, parmi les rares hausses du CAC 40, s'est adjugé 0,70% à 46,085 euros.

Du côté des parapétrolières, les marchés ont jugé rassurants, selon plusieurs analystes, les propos du président du directoire de VALLOUREC (+0,99% à 9,492 euros) qui s'est montré confiant pour l'avenir, alors que la société a annoncé un contrat-cadre de cinq ans avec Total.

TECHNIP, plus forte hausse du SBF 120, a avancé de 1,54% à 48,455 euros, MAUREL ET PROM s'est octroyé 1,32% à 3,07 euros et CGG a avancé de 0,58% à 3,129 euros.

* PSA a gagné 0,66% à 16,085 euros, soutenu par UBS, qui a relevé sa recommandation sur le titre du constructeur automobile de "vendre" à "neutre" en jugeant plus équilibré le profil de rendement-risque de la valeur.

* NUMERICABLE-SFR, plus forte baisse du SBF 120, a plongé de 7,80% à 37,965 euros dans le sillage de sa maison mère ALTICE (-9,35% à 12,94 euros). Next, la holding personnelle de Patrick Drahi, a indiqué lundi avoir décidé d'exercer un droit en vue de céder 81,2 millions d'actions A d'Altice.

* ZODIAC AEROSPACE a chuté de 7,70% à 22,53 euros des volumes représentant 4,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, après que l'équipementier aéronautique a fait état de nouveaux résultats jugés décevants.

* GFI INFORMATIQUE, plus forte hausse du CAC Mid & Small, s'est envolé de 28,95% à 8,33 euros et touché un plus haut en séance depuis août 2007 à 8,45 euros pour la reprise de sa cotation, après avoir annoncé lundi un accord entre ses actionnaires Apax Partners et Boussard & Gavaudan et le groupe qatari Mannai Corporation pour sa prise de contrôle à un prix de 8,50 euros par action.

* EXEL INDUSTRIES a bondi de 10,04% à 55,0 euros, plusieurs analystes saluant les résultats annuels de la société spécialisée dans les pulvérisations, jugés bien plus résistants que prévus, en dépit d'un environnement dégradé.

* NEXTRADIOTV (+4,95% à 36,50 euros) a reçu les autorisations réglementaires nécessaires en vue de la prise de participation d'Altice dans le groupe de médias annoncée en juillet.

(Raphaël Bloch et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant