Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a fini en net repli une nouvelle séance volatile et a échoué à confirmer son rebond de la veille, sur fond de doutes persistants autour de la croissance chinoise et plus largement de l'économie mondiale et d'interrogations quant au calendrier du relèvement des taux de la Fed.

L'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,4% à 4.501,05 points au lendemain d'une hausse de 4,14%. Depuis le début du mois, l'indice phare de la place parisienne affiche un recul de 11,44%.

* Les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES ont une fois de plus souffert des incertitudes sur la demande des marchés émergents en métaux et en pétrole alors que les interrogations restent fortes sur l'économie de ces pays.

TOTAL (-3,56% à 37,705 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 devant ARCELORMITTAL (-3,41% à 6,677 euros). Hors CAC, ERAMET a baissé de 2,94% à 45,74 euros.

* En revanche, le secteur PARAPÉTROLIER européen, sur lequel le niveau de ventes à découvert est très élevé, a profité de l'importante opération de fusion-acquisition (M&A) annoncée par le numéro un mondial du secteur, le groupe américain Schlumberger.

TECHNIP (+1,58% à 45,58 euros) a fini en tête des rares hausses du CAC 40, VALLOUREC a grimpé de 4,82% à 11,52 euros et RUBIS de 2,05% à 62,10 euros.

CGG (+9,82% à 3,983 euros) a bondi en tête du SBF 120, également soutenue par des rachats de ventes à découvert.

* Les VALEURS au profil DÉFENSIF n'ont pas échappé au nouvel accès de faiblesse du marché, plusieurs gérants trouvant désormais très chers ces titres en dépit de leur statut.

AIR LIQUIDE a lâché 2,91% à 103,35 euros, SANOFI 1,9% à 85 euros, ENGIE 1,81% à 15,445 euros ou encore UNIBAIL-RODAMCO 1,61% à 226,50 euros.

* Dans un contexte de préoccupations à l'égard de la croissance mondiale, de nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été une fois encore délaissées.

SCHNEIDER ELECTRIC a fini en repli de 2,19% à 54,12 euros, SOLVAY de 1,79% à 101,75 euros et LAFARGEHOLCIM de 1,57% à 55 euros.

* EDENRED (-6,51% à 18,24 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120 alors que Morgan Stanley a évoqué dans une note des risques sur le dividende du groupe du fait d'un encours de services prépayés dont une partie ne serait pas financée.

* MAUNA KEA a progressé de 18,41% à 3,28 euros, plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 13,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Le spécialiste de la biopsie optique bénéficie de la publication des résultats d'une étude sur l'utilisation de l'endomicroscopie dans la revue Neurosurgery.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant