Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé inchangé à 3.652,13 points (+0,17 point).

L'effet positif de la réélection du président italien Giorgio Napolitano et de la baisse du yen après le G20 a été neutralisé par la publication aux Etats-Unis de statistiques immobilières inférieures aux attentes et de résultats trimestriels mitigés.

* Des VALEURS CYCLIQUES, qui ont souffert la semaine dernière des inquiétudes entourant la croissance mondiale, ont repris des couleurs. RENAULT a gagné 2,31% à 47,645 euros et signé la plus forte hausse du CAC 40. STMICROELECTRONICS a pris 1,28% à 5,61 euros. Hors CAC 40, PLASTIC OMNIUM a pris 3,15% à 35,07 euros, FAURECIA 2,02% à 12,15 euros.

* Des valeurs à profil DEFENSIF ont à l'inverse cédé du terrain, comme ESSILOR (-1,51% à 81,74 euros, plus forte baisse du CAC 40), L'OREAL (-0,87% à 125,3 euros), PPR (-0,81% à 164,65 euros) ou AIR LIQUIDE (-0,73% à 92,6 euros).

* ACCOR a gagné 2,31% à 25,96 euros, plus forte hausse ex aequo du CAC 40. Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur la valeur de "pondération en ligne" à "surpondérer", rappelant que la restructuration du groupe vise à rendre moins volatile son activité hôtelière tout en générant plus de liquidités, des rendements plus élevés et de meilleures perspectives de croissance.

* Les UTILITIES (+1,01%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe. GDF SUEZ a pris 1,66% à 15,92 euros, EDF 0,79% à 15,895 euros, VEOLIA ENVIRONNEMENT 1,16% à 9,498 euros.

Hors CAC 40, SUEZ ENVIRONNEMENT, qui a publié son chiffre d'affaires trimestriel, a pris 1,73% à 10,01 euros.

* LAFARGE (-1,39% à 45,675 euros), EADS (-1,34% à 39,395 euros), VALLOUREC (-1,11% à 33,645 euros) ont subi des prises de bénéfice après leur récente progression.

* CARREFOUR (-1,21% à 20,8 euros) a également fait l'objet de prises de profit. Par ailleurs, le fonds Knight Vinke a démenti avoir mandaté une banque pour réfléchir à sa participation dans Darty. Selon Le Figaro, Carrefour aurait étudié le rachat de Darty avant de refermer le dossier.

* NATIXIS (+4,26% à 3,23 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, Credit Suisse ayant relevé son conseil de "neutre" à "surperformance".

* GECINA a pris 3,24% à 91,06 euros. Predica a refusé de voter contre des résolutions appelant à évincer du conseil d'administration des représentants des groupes espagnols Rivero et Soler.

* HERMÈS (+1,08% à 251,55 euros) a vu sa croissance atteindre 10,3% au premier trimestre, tirée par une solide demande en Asie et par une forte progression de ses ventes de vêtements et de soie.

* ARTPRICE (-5,41% à 23,79 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. La valeur avait bondi de près de 20% jeudi en séance, portée par la publication de l'étude financière de Bryan, Garnier & Co qui souligne que le groupe dispose d'atouts sérieux sur le marché de l'art asiatique en pleine croissance.

* OSIATIS (+27,22% à 9,16 euros) a signé de très loin la plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes représentant plus de 13 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, dopé par un projet de rapprochement entre la SSII française et Econocom (+2,49%).

Alexandre Boksenbaum-Granier, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant