Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, qui a fini pratiquement inchangée une séance une nouvelle fois marquée par la prudence à l'approche du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse et à quelques jours de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

Le CAC 40 a clôturé à 4.441,70 points (+0,02%). Sur l'ensemble de la semaine, l'indice a perdu 1% après avoir gagné 8,2% en quatre semaines.

* L'action CLUB MÉDITERRANÉE a été suspendue à la Bourse de Paris ce vendredi à la demande de l'AMF et reprendra sa cotation lundi prochain, le conglomérat chinois Fosun étant reparti à l'assaut du groupe de loisirs, également convoité par le milliardaire italien Andrea Bonomi, en lançant une surenchère de dernière minute.

* EDF (-2,15% à 25,27 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après le maintien par le Conseil d'Etat du gel des tarifs de l'électricité pour les particuliers au 1er août.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont une nouvelle fois été pénalisées par la prudence et l'attentisme des investisseurs, TECHNIP reculant de 1,59% à 66,11 euros, ARCELORMITTAL de 1,29% à 11,055 euros et ALCATEL-LUCENT de 1,25% à 2,602 euros.

MICHELIN (-1,88% à 79,38 euros) a également pâti d'une baisse de 2% du marché européen du pneumatique tourisme camionnette en août, à la fois pour la première monte - qui équipe les voitures neuves dès leur sortie d'usine - et pour le remplacement. C'est le premier recul de son baromètre mensuel depuis le début de l'année.

* En revanche, CAPGEMINI a gagné 3,24% à 57,32 euros, plus forte hausse du CAC 40, la valeur ayant franchi une résistance technique à près de 56 euros.

* GENFIT a progressé de 6,1% à 43,99 euros, plus forte hausse du SBF 120 portant à près de 27,5% son gain cette semaine, l'engouement autour de la société biopharmaceutique, en particulier aux Etats-Unis, restant fort alors qu'elle participe à plusieurs conférences investisseurs internationales ce mois-ci.

* LAGARDÈRE a pris 3,94% à 21,345 euros. HSBC a relevé sa recommandation de "neutre" à "surpondérer" sur la valeur mais a ramené son objectif de cours de 27 à 24,5 euros.

* SOLOCAL a gagné 3,45% à 0,60 euro, la valeur repassant au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours, à 0,592 euro.

* REXEL s'est octroyé 3,36% à 16,745 euros. Morgan Stanley évoque dans une note des performances "encourageantes" en juillet et août en France et aux Etats-Unis après avoir rencontré la direction de la société lors d'une conférence.

* UBISOFT a grimpé de 3,14% à 13,64 euros au lendemain d'un gain de 3,56%, Bryan Garnier estimant que le bond des ventes de consoles de jeux vidéo devrait profiter à l'éditeur, très exposé aux consoles.

* IPSOS a perdu 4,01% à 21,325 euros, plus forte baisse du SBF 120. La valeur a franchi à la baisse un support technique vers 22 euros.

* CARMAT a chuté de 6,84% à 79,49 euros dans des volumes ayant représenté 11,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers sur Euronext au lendemain d'un reportage diffusé dans l'émission Envoyé Spécial sur France 2 critiquant la communication autour du coeur artificiel développé par la société et évoquant un désengagement de l'un de ses principaux actionnaires.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant