Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a fini en forte baisse mercredi, plombée par les craintes de voir la Réserve fédérale américaine réduire bientôt ses rachats d'actifs après les propos d'Ester George, membre du comité de politique monétaire de la Fed, et de Richard Fisher, président de la Fed de Dallas.

Le CAC 40 a fini en repli de 1,87% à 3.852,44 points, l'indice phare de la place parisienne retombant ainsi à son niveau de début mai avant les chiffres très attendus de l'emploi américain du mois dernier qui seront publiés vendredi:

* Les VALEURS CYCLIQUES ont pâti des perspectives moroses pour l'activité économique européenne ainsi que d'un nombre de créations de postes inférieur aux attentes dans le secteur privé le mois dernier aux Etats-Unis.

LAFARGE a perdu 3,09% à 53,26 euros, VINCI 2,56% à 38,78 euros, ALSTOM 2,42% à 28,03 euros ou encore ARCELORMITTAL 2,14% à 9,62 euros. Hors CAC, ALCATEL-LUCENT a fini en repli de 4,29% à 1,293 euro, plus forte baisse du SBF 120.

L'indice Stoxx du secteur des ressources de base a lâché 2,08% et celui de la construction 2,02%.

* Les VALEURS FINANCIÈRES ont, elles, souffert de la perspective de voir la Fed modérer sa politique d'assouplissement quantitatif (QE).

AXA a abandonné 2,44% à 15,41 euros, SOCIETE GENERALE 1,95% à 30,425 euros, CREDIT AGRICOLE 1,95% à 7,082 euros et BNP PARIBAS 1,27% à 44,66 euros. L'indice Stoxx des assureurs européens a reculé de 1,94% et celui des banques de 1,65%.

* Les VALEURS DEFENSIVES ont également fini dans le rouge alors que certains investisseurs préfèrent se retirer des marchés d'actions dans l'attente des chiffres de l'emploi américain de vendredi et de ce que pourrait faire la Fed.

L'OREAL s'est contracté de 2,82% à 125,65 euros, DANONE de 2,35% à 55,36 euros, UNIBAIL-RODAMCO de 2,27% à 186,95 euros, ESSILOR de 2,04% à 82,62 euros et PERNOD RICARD de 1,48% à 90,74 euros. L'indice Stoxx de l'agroalimentaire a fini en baisse de 1,55% et celui de la santé de 0,95%.

* CARREFOUR (-4,09% à 21,47 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, HSBC ayant abaissé son conseil de "neutre" à "sous-pondérer". CASINO a perdu 3,22% à 77,05 euros après que JPMorgan a abaissé son objectif de cours sur la valeur.

L'ensemble de la distribution européenne (-2,07%) a été pénalisé par le repli des ventes de TESCO (-5,172%).

* A rebours de tendance, EDF (+2,57% à 18,38 euros) a signé la seule hausse du CAC 40. Les tarifs de l'électricité en France pour les ménages devraient augmenter de 6,8% à 9,6% cet été pour couvrir les coûts d'EDF en 2013, a estimé la Commission de régulation de l'énergie (CRE), une hypothèse toutefois immédiatement rejetée par le gouvernement.

* SOITEC a encore progressé de 3% à 3,09 euros, la valeur, qui a fini en tête des hausses du SBF 120, restant soutenue par les perspectives de reprise de l'activité dans les semi-conducteurs.

* SAFT a grimpé de 1,83% à 19,43 euros au lendemain d'une hausse de plus de 6%, la valeur profitant de plusieurs annonces jugées favorables par des analystes, un partenariat avec ERDF, filiale d'EDF, et la fourniture de batteries au lithium-ion (Li-ion) pour équiper une nouvelle navette fluviale tout-électrique naviguant sur le canal Saint-Denis à Paris.

* REMY COINTREAU a abandonné 3,74% à 85,59 euros. Le ministère chinois du Commerce a annoncé l'ouverture d'une enquête sur les importations de vins de l'Union européenne (UE), répliquant ainsi à la décision de la Commission européenne de taxer les panneaux solaires importés de Chine.

* GROUPE GORGE s'est octroyé 2,14% à 8,58 euros dans des volumes ayant représenté 7,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, la société spécialisée notamment dans le secteur de la sécurité ayant remporté une commande de 12,5 millions d'euros pour protéger des réacteurs nucléaires en Chine.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant