Les valeurs suivies à la clôture à la Bourse de Paris

le
1
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a fini en hausse de 0,33% à 4.355,49 points (son plus haut de clôture de l'année) après avoir retrouvé son plus haut de novembre dernier (4.356) et ses niveaux de septembre 2008.

Les Bourses européennes ont suivi la remontée de New York déclenchée par l'annonce d'indicateurs avancés meilleurs qu'attendu.

* TECHNIP (+9,02% à 69,99 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après avoir confirmé l'ensemble de ses prévisions et annoncé un dividende plus élevé que prévu au titre de l'exercice 2013.

* CAPGEMINI a gagné 4,47% à 56,31 euros. Le groupe table sur un rebond de la demande pour les services informatiques cette année après un exercice 2013 contrasté, marqué par une amélioration de sa rentabilité en dépit d'un contexte peu porteur et de l'impact défavorable des changes.

* Les services aux collectivités (+1,10%) ont signé la plus forte hausse sectorielle en Europe et SUEZ ENVIRONNEMENT (+6,26% à 14,005 euros) a enregistré la meilleure performance de cet indice. Le groupe a publié des résultats 2013 en forte hausse et s'est dit prêt à réaliser des investissements "ciblés", notamment pour se renforcer sur ses marchés les plus porteurs.

* Dans son sillage, VEOLIA ENVIRONNEMENT a gagné 3,13% à 12,69 euros.

* SCHNEIDER a gagné 2,8% à 65,39 euros. Le groupe a déclaré jeudi qu'il donnait désormais la priorité à la croissance organique et à l'intégration de ses dernières acquisitions, clôturant ainsi un cycle de croissance externe qui a triplé la taille de l'entreprise en dix ans.

* DANONE a progressé de 1,45% à 51,7 euros, soutenu par le projet du groupe allemand Fresenius de faire une offre sur les activités de nutrition médicale du français, selon des sources proches du dossier.

* GEMALTO (-4,41% à 79,12) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, Visa et MasterCard ayant annoncé qu'ils utiliseraient une nouvelle technologie pour les paiements mobiles ne nécessitant pas de composante sécurisée, spécialité du groupe français.

* THALES (+1,57% à 47,655 euros) a dit viser en 2014 une croissance à deux chiffres de ses prises de commandes dans les pays émergents, son ticket pour échapper à la morosité commerciale dans les marchés matures, tout en poursuivant l'amélioration de sa rentabilité.

* SAFRAN a fini en baisse de 2,02% à 52,43 euros. Si le groupe a dépassé ses objectifs en 2013 grâce à une hausse deux fois plus forte que prévu des services de maintenance des moteurs civils, le recul de ses résultats dans les activités de sécurité ont déçu les investisseurs.

* NICOX a gagné 10,58% (+0,26 euro) à 2,79 euros et fini en tête des hausses du SBF 120 après avoir franchi une zone de résistance à 2,61 euros.

* TECHNICOLOR a grimpé de 5,91% à 4,8 euros, les investisseurs saluant le redressement des activités l'an dernier qui conforte à leurs yeux les ambitions affichées par le groupe à l'horizon 2015.

* NATIXIS s'est adjugé 4,15% à 4,897 euros après avoir fait état d'une hausse de son résultat net en 2013, profitant notamment de son programme de maîtrise des charges.

* AB SCIENCE (-5,8% à 14,63 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, la valeur ayant comblé un gap ouvert à 15 euros le 18 février.

* SPIR COMMUNICATION (-1,31% à 13,57 euros) a accusé une perte opérationnelle de 41,7 millions d'euros en 2013, plombé par 13,3 millions de provisions pour dépréciation du goodwill de l'activité Distribution d'imprimés publicitaires et du goodwill de l'activité Imprimerie ainsi que par 26,1 millions de provisions pour charges de restructuration. Les investisseurs se sont également montrés déçus de l'absence de perspectives pour 2014.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Ouakal le jeudi 20 fév 2014 à 19:31

    Cette hausse des marchés quasiment en ligne droite alors que l'économie est à l'agonie est une pure mascarade !