Les valeurs suivies à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
SCHNEIDER ELECTRIC, EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE
SCHNEIDER ELECTRIC, EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, portée dans des volumes restreints par des résultats d'entreprises jugés solides dans l'attente des réunions de la Fed et de la BCE.

L'indice CAC 40 progresse de 0,49% à 3.307,78 points à 12h39 dans des volumes représentant à peine 26% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext.

* EADS (+3,18%) est en tête des hausses du CAC 40, plusieurs brokers ayant relevé leur objectif de cours sur la valeur, dont Citigroup qui estime que les résultats du premier semestre laissent espérer une forte croissance annuelle des bénéfices entre 2012 et 2016.

* SCHNEIDER ELECTRIC (+3,06%) a confirmé ses objectifs 2012 malgré les incertitudes persistantes sur l'économie mondiale. Les investisseurs saluent la résistance de l'activité du groupe au premier semestre et ses efforts pour maintenir sa marge.

* ARKEMA bondit de 8,14%, plus forte progression du SBF 120, après avoir fait preuve de résistance au deuxième trimestre en dépit de conditions de marché rendues difficiles par la volatilité des matières premières et des changes.

* A rebours de tendance, VINCI (-3,62%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, les perspectives du groupe de BTP et de concessions et ses résultats semestriels présentés la veille décevant les investisseurs.

* EDF recule de 2,28% après avoir gagné près de 11% en quatre séances.

* LE SECTEUR AUTOMOBILE EUROPÉEN est en baisse de 1,84% dans le sillage de BMW (-3,98%) dont les résultats trimestriels pourtant pratiquement historiques n'ont pas réussi à satisfaire les investisseurs.

RENAULT recule de 1,57% et PSA de 1,34% alors que les immatriculations de voitures neuves ont rechuté de 7% en France en juillet, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Du côté des équipementiers, VALEO abandonne 2,3%, PLASTIC OMNIUM 2,08% et MICHELIN 2,02%.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-0,17%) a vu son résultat net se contracter plus que prévu au deuxième trimestre en raison de dépréciations dans ses activités en Russie et dans la gestion d'actifs. La banque entend désormais ralentir le rythme de la réduction de la taille de son bilan.

BNP PARIBAS et CREDIT AGRICOLE s'octroient respectivement 1,89% et 0,6% alors que le taux à 10 ans de l'emprunt d'Etat français est tombé en matinée à son plus bas niveau depuis la création de l'euro à 2,01%.

* TECHNICOLOR perd 4,96% à 1,65 euro, plus forte baisse du SBF 120, la valeur ayant franchi à la baisse ses moyennes mobiles à 100 et 200 jours à respectivement 1,7597 euro et 1,6895 euro.

* PAGESJAUNES cède 2,86% au lendemain d'un gain de 8,65%, HSBC ayant relevé la veille de sous-pondérer à neutre sa recommandation sur la valeur.

* SUEZ ENVIRONNEMENT (-0,85%) a confirmé que son résultat brut d'exploitation et ses ventes devraient rester stables en 2012 malgré une baisse de ces indicateurs au premier semestre, pénalisés par l'impact de la crise sur ses activités dans les déchets en Europe.

* NORBERT DENTRESSANGLE lâche 2,3%. La hausse de l'activité logistique a compensé la baisse de la division transport au premier semestre, et le résultat net du groupe est en léger retrait sur la période.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant