Les valeurs suivies à la Bourse de Paris à la mi-séance

le
0
PSA PEUGEOT CITROËN, EN BAISSE À LA MI-SÉANCE
PSA PEUGEOT CITROËN, EN BAISSE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 perd 0,98% à 3.237 points vers 13h15 après un PIB chinois jugé décevant et dans un climat de tension sur la dette en zone euro.

* L'ORÉAL gagne 2,2%, l'une des deux seules hausses du CAC 40, au lendemain de l'annonce d'une nette progression de ses ventes au premier trimestre, portées par une forte accélération des produits de luxe et une solide dynamique aux Etats-Unis comme en Asie.

* PSA PEUGEOT CITROËN perd 3%, avec les valeurs cycliques, après la confirmation du ralentissement de la croissance en Chine. Par ailleurs, Macquarie a réduit son objectif de cours sur le titre à 9,5 euros (contre 12 euros) avec une opinion à sous-performance.

* CAP GEMINI recule de 2,3%, dans le sillage d'Infosys, numéro deux indien des services informatiques, qui a dévoilé une prévision de croissance de son chiffre d'affaires inférieure.

* Les valeurs BANCAIRES pèsent sur la cote dans un climat d'inquiétude renouvelée sur la dette en zone euro, notamment en Espagne. L'indice des banques en Europe perd 1,6%, plus forte baisse sectorielle. CREDIT AGRICOLE perd 2,7%, SOCIETE GENERALE 2,6% et BNP PARIBAS 2,25%.

* BOUYGUES (+0,2%) signe la deuxième seule hausse du CAC 40. Le titre revient vers son soutien majeur à 21,60 euros après l'avoir enfoncé jeudi, selon le bureau d'analyse graphique Day By Day.

* ATOS (+5,4% à 45,725 euros) affiche la plus forte hausse du SBF 120, soutenu par une note de Morgan Stanley évoquant la possibilité d'"options stratégiques" permettant une revalorisation du groupe en Bourse. L'analyste de Morgan Stanley avait estimé dans une note précédente que la division Worldline était sous-valorisée. Le titre a franchi une résistance clé à 44,10 euros.

* SEB recule de 3% à 57,67 euros. Natixis a abaissé sa recommandation d'achat à neutre sur le titre, avec un objectif de cours ramené de 71 à 64 euros.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant