Les valeurs qui vont profiter du boom de l'eau

le
0
Bank of America identifie un marché supérieur à 1.000 milliard de dollars d'ici 2020 pour l'eau. (© T. Swinson)
Bank of America identifie un marché supérieur à 1.000 milliard de dollars d'ici 2020 pour l'eau. (© T. Swinson)

«L’eau est reconnue comme le premier risque en 2015 en termes d’impact pour l’économie, l’environnement et les personnes», rappelle Beijia Ma de Bank of America Merrill Lynch. Dans son étude, l’analyste se focalise sur la sécheresse qui touche la Californie. Ces trois dernières années ont été les plus arides de l’histoire de l’Etat américain. En 2015, le phénomène devrait couter 2,7 milliards de dollars à l’agriculture californienne.

Plus globalement, un accès à l’eau et à un système d’assainissement insuffisant amputerait le PIB mondial de 1,5% tous les ans, un gâchis à 260 milliards de dollars. D’ici 2050, ce sont même 45% des richesses mondiales qui seraient menacées «avec rien de moins que 50 pays susceptibles de basculer dans un conflit pour des questions d’accès à l’or bleu », estime Beijia Ma. Selon l’ONU, d’ici 2030, «la planète devrait faire face à un déficit global en eau de 40%».

Bloc "A lire aussi"

Pour répondre à ces énormes besoins, l’ensemble des pays du monde va devoir consentir des investissements non moins gigantesques. En 2006, l’OCDE estimait qu’il faudrait dépenser 772 milliards de dollars par an jusqu’en 2015 puis 1.037 milliards chaque année entre 2015 et 2025. L’analyste de Bank of America identifie pour sa part un marché supérieur à 1.000 milliard de dollars d’ici

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant