Les valeurs pétrolières suivent le rebond de l'or noir

le
0
Une plateforme pétrolière en mer du Nord. (© A. Muir)
Une plateforme pétrolière en mer du Nord. (© A. Muir)

Le cours du Brent a grimpé de plus de 6% en quelques jours, repassant la barre symbolique des 50 dollars le baril. Conséquence, les titres français du secteur pétrolier, particulièrement décotés et volatils, ont fortement rebondi en deux jours. Le 4 novembre à 15h, Technip bondissait de 6,5%, CGG de 5,8%, Vallourec de 6,9% et Maurel & Prom de 7,6%. Plus discret, Total affiche une progression limitée, à 0,82%.

Le cours de l’or noir est soutenu par une grève des ouvriers du secteur pétrolier au Brésil. Selon l’AFP, le mouvement social a réduit de plus de 20% la production de la compagnie nationale Petrobras en fin de semaine dernière, soit environ 400.000 barils/jour. Le prix du pétrole est extrêmement sensible à la moindre nouvelle susceptible d’influencer l’équilibre entre l’offre et la demande.

Nous continuons à anticiper une reprise progressive du cours du Brent au cours des prochains trimestres pour atteindre environ 70 dollars/baril en 2017. En cause, une demande dynamique et une offre de pétrole américain en repli continu. Selon Nomura, la production outre-Atlantique devrait baisser d’environ 100.000 barils/jour par mois entre septembre et décembre 2015.

CGG publiera ses comptes trimestriels le 5 novembre, quatre jours avant Vallourec. Total et Technip ont déjà révélé, la semaine dernière, des comptes

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant