Les valeurs du jour jeudi à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse, dans un climat d'attentisme face aux incertitudes concernant l'attitude des banques centrales et les perspectives de croissance mondiale alors que s'ouvre le symposium de Jackson Hole aux Etats-Unis.

L'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,02% à 3.379,11 points. Depuis le 21 août, l'indice phare de la place parisienne a reperdu 3,8% après avoir gagné 14% depuis la fin du mois de juillet en réaction aux espoirs d'intervention de la BCE pour soutenir la zone euro.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les principales victimes des inquiétudes relatives au ralentissement de la croissance mondiale. BOUYGUES a cédé 3,13% à 19,325 euros, ARCELORMITTAL 2,69% à 11,555 euros et ALCATEL-LUCENT 1,75% à 0,899 euro. L'indice Stoxx des ressources de base a lâché 2,48%.

Le SECTEUR AUTOMOBILE européen a plongé de 4,27%, plus forte baisse sectorielle en Europe avec DAIMLER (-5,53%) et BMW (-4,75%). PSA (-3,86% à 5,96 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 devant MICHELIN (-3,86% à 56,04 euros) et RENAULT (-3,56% à 36,735 euros). Hors CAC, FAURECIA a cédé 4,37% à 14,545 euros et VALEO 3,95% à 37,20 euros.

* PERNOD RICARD a fini en repli de 2,42% à 85,66 euros mais gagne toujours 19,5% depuis le début de l'année après des résultats annuels en phase avec les attentes du marché. Le groupe a officialisé l'accession d'Alexandre Ricard aux fonctions de PDG à compter de janvier 2015.

* Les VALEURS FINANCIÈRES ont pâti des doutes sur une intervention des banques centrales, les attentes des investisseurs relatives à une annonce d'importance à Jackson Hole s'étant fortement amenuisées à l'approche du symposium.

AXA a reculé de 2,03% à 11,345 euros, SOCIETE GENERALE de 1,85% à 20,465 euros, BNP PARIBAS de 1,36% à 33,84 euros et NATIXIS de 1,91% à 2,109 euros. L'indice Stoxx des banques de la zone euro a reflué de 1,8%.

En revanche, CRÉDIT AGRICOLE a gagné 0,37% à 4,312 euros, la banque bénéficiant de sa publication trimestrielle toujours saluée par plusieurs analystes.

* A rebours de tendance, CARREFOUR (+6,73% à 16,81 euros) a terminé en tête du CAC 40 et a permis à son indice sectoriel européen (+0,32%) d'enregistrer la plus forte hausse sectorielle en Europe, le marché saluant le discours jugé volontariste du distributeur lors de ses résultats semestriels.

* VIVENDI, qui a écarté le scénario d'une scission entre ses activités de télécoms et de médias, a gagné 3,28% à 15,605 euros, les analystes saluant notamment le plan d'économies de 500 millions d'euros annoncé pour SFR qui prévoit de nouvelles offres à la rentrée pour riposter à la concurrence accrue sur le marché du mobile.

* ESSILOR, considérée comme une valeur défensive, a pris 2,53% à 70,59 euros à la veille de l'annonce de ses résultats semestriels.

* EIFFAGE (+7,32% à 24,405 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120 après avoir fait état d'une hausse de ses résultats semestriels supérieure aux attentes.

* GEMALTO a grimpé de 4,98% à 62,41 euros. Le spécialiste des cartes à puce a dit être en mesure d'atteindre dès cette année son objectif de 300 millions de résultat des activités opérationnelles initialement fixé pour 2013. Kepler a réitéré son conseil d'achat et relevé son objectif de cours de 63 à 74 euros.

* ALTRAN s'est octroyée 4,88% à 4,23 euros, le groupe technologique ayant renoué avec les bénéfices au premier semestre et parvenant ainsi à dégager un free cash flow positif.

* MANITOU a reculé de 3,72% à 13,20 euros, le spécialiste des engins de manutention ayant publié des résultats semestriels en hausse mais inférieurs à ses attentes en raison d'une conjoncture économique dégradée qui l'incite à la prudence pour 2012.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant