Les valeurs du jour en Europe - ANTOFAGASTA et BHP BILLITON dominent le FTSE 100 grâce à leurs résultats

le
0

(AOF) - Les mines font bonne figure au sein de marchés européens en légère baisse. Antofagasta (+9,21 à 562,50 pence) a pris la tête de l’indice FTSE 100, devançant BHP Billiton (+3,88% à 1083 pence) grâce à des comptes moins dégradés que prévu. BHP Billiton a bien dévoilé une perte record de 6,4 milliards de dollars sur son exercice 2016 clos fin juin, à comparer avec un bénéfice de 1,9 milliard un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, notamment des dépréciations de ses actifs dans le schiste américain, son bénéfice a chuté de 81% à 1,2 milliard de dollars.

Celui-ci est légèrement plus élevé que le consensus Reuters qui s'élevait à 1,1 milliard de dollars. L'Ebitda ajusté est ressorti de son côté à 12,3 milliards de dollars, en repli de 44%.

Comme l'ensemble du secteur, le géant minier est confronté à la chute des cours des matières premières qu'il combat en réduisant ses coûts. BHP Billiton a ainsi économisé 437 millions de dollars sur l'exercice et se dit sur la bonne voie pour atteindre son objectif de 2,2 milliards de dollars d'ici la fin du nouvel exercice.

Il a aussi réduit ses investissements, ce qui lui permet de générer un free cash flow annuel de 3,4 milliards de dollars. Son dividende final de 14 cents par action est ainsi entièrement couvert par la trésorerie générée sur la période.

L'exploitant chilien de mines de cuivre côté à Londres Antofagasta a, lui, présenté des comptes semestriels marqués par une hausse de son résultat opérationnel. L'Ebitda a augmenté ce semestre de 2,3% à 571,6 millions de dollars, dépassant le consensus communiqué par la société de 532 millions de dollars. Antofagasta explique cette progression par la baisse de 24,7% de ses coûts opérationnels.

Le groupe minier a en effet été confronté à un net recul de ses ventes : -18,5% à 1,45 milliard de dollars. Celles-ci ont été pénalisées par la baisse des cours du cuivre et des volumes extraits.

Autre bonne nouvelle, Antofagasta a confirmé que sa production devrait ressortir dans le bas de la fourchette de 710 000 à 740 000 tonnes de cuivre. Le groupe a par ailleurs maintenu son dividende de 3,1 cents par action.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant