Les valeurs du jour à Wall Street - BANK OF AMERICA, JPMORGAN et WELLS FARGO en hausse après leurs résultats

le
0

(AOF) - Premières banques à dévoiler leurs comptes du quatrième trimestre, Bank of America et JPMorgan ont annoncé des résultats en forte hausse grâce à leurs activités de marché, qui ont bénéficié de la volatilité provoquée par l’élection de Donald Trump. Pénalisé par le scandale des comptes fictifs, Wells Fargo a, elle, présenté un bénéfice net en repli. En Bourse, ces publications sont accueillies favorablement : Bank of America gagne 0,68% à 23,08 dollars, JPMorgan 0,88% à 87 dollars et Wells Fargo 2,06% à 55,62 dollars.

Entre l'élection américaine et ces résultats, le secteur a fortement progressé, l'indice KBW Bank qui le représente ayant augmenté de 23%.

La plus importante banque américaine par la taille du bilan, JPMorgan Chase & Co, a réalisé au quatrième trimestre 2016 un bénéfice net en hausse de 24% à 6,73 milliards de dollars, ou 1,71 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,58 dollar, surpassant le consensus Reuters de 14 cents. Sur l'ensemble de 2016, le bénéfice net a atteint le niveau record de 24,7 milliards contre 24,4 milliards en 2015.

Le chiffre d'affaires trimestriel a, lui, augmenté de 2% à 24,3 milliards grâce aux activités de courtage dont les revenus ont bondi de 24% à 4,5 milliards de dollars. Elles ont bénéficié des remous provoqués par l'élection de Donald Trump sur les marchés obligataires et d'actions.

Sa concurrente Bank of America a aussi profité des bons résultats de ses activités de marché et présenté un bénéfice net trimestriel en progression de 47% à 4,335 milliards de dollars, soit 40 cents par action. Ce dernier a ainsi dépassé de 2 cents le consensus Reuters. Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice net a augmenté de 13% à 16,22 milliards de dollars. Ses revenus trimestriels sont en hausse de 2,1% à’,99 milliards de dollars, soutenus par l'augmentation de 11% à 2,9 milliards des activités de courtage sur les actions et les obligations.

Wells Fargo s'est distinguée des deux autres banques en dévoilant des résultats en baisse au quatrième trimestre. Sur cette période, le numéro un américain du crédit immobilier a réalisé un bénéfice net en repli de 6,4% à 5,27 milliards de dollars, soit 96 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,03 dollar, soit 3 cents de mieux que le consensus Thomson Reuters. Sa division Community Banking, au cœur du scandale des comptes fictifs, a vu son bénéfice chuter de 13,7% à 2,73 milliards de dollars. En 2016, le bénéfice net de Wells Fargo a reculé de 4% à 21,94 milliards d'euros. Le produit net bancaire trimestriel est de son côté resté pratiquement inchangé à 21,58 milliards de dollars


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant